leral.net | S'informer en temps réel

La réalité des élections locales dans le département de Bambey

Au lendemain des élections locales du 29 juin 2014, les résultats sont présentés, de façon à faire croire que la Coalition PDS/ Rewmi a tout gagné dans le département de Bambey. Cette information relève purement et simplement de l’intoxication.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Août 2014 à 08:01 | | 0 commentaire(s)|

La réalité des élections locales dans le département de Bambey


Avant d'entrer dans une analyse fine des résultats, il faut faire remarquer que la Coalition PDS/Rewmi n’a remporté que deux collectivités locales sur les treize (2/13) : Bambey ville et Bambey département. Réfane, Ndondol, Dangalma, Keur Samba Kane, Dinguiraye, Baba-Garage, Lambaye (7/13) sont dans l’escarcelle tandis que Ngogom va au MRDP, Ngoye revient au PS, Thiakhar au Model et Gawane à la Coalition Aar Sénégal, tous membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar.

Les résultats en chiffres relatifs révèlent au niveau départemental que , la coalition PDS /Rewmi a obtenu 38,23% des suffrages exprimés, la coalition Bennoo Bokk Yaakaar 34,37%, le MRDP 13,82%, le BDD 4% et la coalition Jubboo 5 %. Le total des suffrages des composantes de la mouvance présidentielle est de 52,7 %, c'est-à-dire 24 557 électeurs sur les 46 587 qui se sont valablement exprimés.

Dans la Commune de Bambey, les résultats suivants ont été proclamés : PDS/Rewmi 40,9%, Coalition Bennoo Bokk Yaakaar 35,81 %, coalition And Deffar Bambey 21,68 % et la coalition citoyenneté Sénégal 1,06% .
N’eût été l’existence,dans la commune de BAMBEY, de deux listes se réclamant toutes de la mouvance présidentielle, Bennoo Book Yalakaar serait en tête avec 57,49 % des suffrages valablement exprimés, soit 3 742 électeurs sur les 6508.
Dés lors où se situe la véritable majorité à Bambey ?

A l’issue du 29 juin, Bennoo Bokk Yaakaar demeure incontestablement, la première force politique à Bambey. La spécificité des élections locales, doublée du manque de réalisme politique de certains responsables ont conduit fatalement à l’émiettement de l’électorat, par conséquence, la perte du contrôle de la principale Commune et du département.
Et tout état de cause BBy y est réellement majoritaire.
En effet, aux élections présidentielles comme législatives de 2012, le raz de marée de la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar était sans équivoque.
En 2014, la coalition Bennoo Bokk Yaakaar pouvait faire plus et mieux avec l’arrivée sur la scène politique du MDR/MRDP du Ministre Pape DIOUF qui, dés sa création a affirmé son ancrage dans la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, et n’a jamais cessé d’agir avec loyauté pour son renforcement.
En six mois d’existence seulement, il a pris une part active aux élections locales pour se retrouver à Bambey avec une Commune, et une cinquantaine de conseillers dans le département. Au delà, le MDR/ MRDP s’honore à ce jour d’une présence remarquée à Dakar, Diourbel, Ziguinchor, Mbour, Mbacké, Touba, Dalla Ngabou, Pout, Sébikotane , Kaolack etc...et bénéficie d’un vaste courant de sympathie à travers le Sénégal, au regard de la trajectoire politique de son leader, des valeurs qu’il incarne sur l’échiquier politique et de l’acte hautement républicain qu’il a posé lorsqu’il s’est agi de choisir entre le parti et la Patrie.
A présent le département de Bambey à l’instar de tout le Sénégal, a des raisons de continuer à croire et de soutenir la politique qui est en train d’être menée :
- au plan national par la traque des biens mal acquis, la baisse de l’impôt sur les salaires, la baisse du loyer, l’instauration des bourses sociales, la couverture maladie universelle, la promotion de l’habitat social, les nombreuses mesures d’économie budgétaire de rationalisation des dépenses de l’Etat, la promotion de l’emploi, le lancement de grands chantiers structurants et enfin la mise sur orbite du plan Sénégal Emergent
-au plan local rien qu’à Bambey ville, les inondations ont cessé de hanter le sommeil des populations du fait des milliards investis dans les ouvrages de collecte et d’évacuation des eux pluviales. Si l’on n’y ajoute les Km de route goudronnée et les 8 autres à venir, l’espoir est permis.

En définitive, les résultats du 29 juin 2014, prouvent que s’il s’agissait d’élections présidentielle ou législative, Bennoo Bokk Yaakaar aurait tout gagné, il en serait également de même si le mode d’élection était basé sur la proportionnalité intégrale.


Enfin, il est de l’intérêt de tous les responsables, militants de la coalition présidentielle de cesser les querelles de clochets, en particulier à Bambey, pour travailler à l’unité. Nul n’est sensé ignorer que l’Union fait la force. Aucune formation politique ne peut faire face à la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar si elle reste unie.

L’adresse du Ministre Pape Diouf, Président du MDR, à ses militants, sympathisants et alliées s’inscrit dans ce sillage. Au sortir des élections, il a invité tout le monde à refuser de céder au découragement, pour travailler résolument à relever le défi de la mobilisation dans la cohésion, la discipline dans le but d’optimiser les chances de faire émerger le Sénégal , conformément à l’engagement du Président de la République et ouvrir ainsi des perspectives de victoires éclatantes aux prochaines échéances électorales.

Ainsi Pape DIOUF assume pleinement son engagement aux côtés du Président Macky SALL, ainsi que son ancrage dans la coalition Bennoo Bokk Yaakaar.

Abdoulaye KONTE
Coordonnateur du MDR à Bambey






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image