leral.net | S'informer en temps réel

La rébellion fait encore un mort

La liste des victimes du conflit en Casamance continue de s’allonger. Un homme âgé d’une quarantaine d’années est tombé ce dimanche sous les balles d’une bande armée supposée appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) dans le village de Bindaba (Photo : archives).


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Janvier 2010 à 01:51 | | 1 commentaire(s)|

La rébellion fait encore un mort
Les actes de violence perpétrés par des bandes armées supposées appartenir au Mfdc se multiplient en Casamance. Ce dimanche, alors qu’il se rendait dans les rizières de son village, Bounama Ibrahima Corréa était loin de se douter qu’il avait rendez-vous avec la mort.

Ibrahima qui s’était rendu sur les lieux pour cultiver du riz, a été la cible d’une bande armée. Les faits se déroulés en début d’après-midi. Les parents de la victime alertés, après que la bande armée a commis son forfait, n’ont trouvé sur place que son corps sans vie, baignant dans une mare de sang.

Le corps de Bounama Ibrahima Corréa a été aussitôt acheminé dans la morgue du district sanitaire de Goudomp. C’est à Goudomp qui est sa terre natale qu’il a été enterré ce lundi. Dans le village de Bindaba où vivait la victime, c’est la consternation.

Il faut dire que le village de Bindaba avait été longtemps abandonné par ses populations, du fait des nombreuses exactions qu’elles subissaient de la part de bandes armées. Aujourd’hui, les populations qui sont en train de payer un lourd tribut du fait de la situation, réclament l’ouverture rapide de négociations entre l’Etat et le Mfdc.

- Par Mayaram -
NETTALI.NET -



1.Posté par élite le 12/01/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que Dieu nous aide à faire taire les armes dans le sud du pays, la Casamance qui devait etre le grenier du Sénégal. C'est vraiment domage que les autorités sénégalaises ne fassent rien pour que cette tragédie s'arrête.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image