leral.net | S'informer en temps réel
Publicité
Publicité

La réforme du Code de procédure pénale est en finalisation, selon Aminata Touré

Rédigé le Vendredi 24 Mai 2013 à 22:25 | Lu 608 fois | 2 commentaire(s)

Le projet de réforme du Code de procédure pénale engagé par les nouvelles autorités est dans sa phase de finalisation et devrait atterrir bientôt à l’Assemblée nationale pour son adoption, a déclaré vendredi la ministre de la Justice, Aminata Touré, soulignant que le nouveau Code comporte des mesures, pour lutter notamment contre la torture dans les lieux de détention.



La réforme du Code de procédure pénale est en finalisation, selon Aminata Touré
"Il y a eu plusieurs consultations dans le cadre du projet de réforme du Code de procédure pénale, et nous sommes en phase de consultation. Le projet est pratiquement finalisé, et il va passer à l’Assemblée nationale’’, a notamment dit Mme Touré, lors d’une rencontre avec la presse, à son cabinet.

"Le nouveau code prévoit des mesures pour lutter contre la torture. Il faudra d’abord sensibiliser tout le secteur de la sécurité (police, gendarmerie et armée). Ces services sont eux-mêmes ouverts pour l’application du nouveau code’’, a expliqué Mme Touré.

Elle a promis que, dans les nouvelles dispositions, des possibilités seront offertes aux citoyens interpelés par la justice pour se faire assister par des avocats. "Il faudra donner la possibilité aux citoyens d’être assistés lors des garde à vue dans un poste de police. Il faut aussi trouver d’autres solutions, parce qu’il n’y a pas assez d’avocats’’, a reconnu Aminata Touré.

Lors de cet entretien avec des journalistes, le ministre de la Justice a fait part de la volonté affichée par les nouvelles autorités de procéder à une amélioration des conditions de vie des détenus dans les milieux carcéraux.

Elle a rappelé que son département prévoit un budget d’investissement de quatre milliards de francs CFA pour l'exercice 2013 en vue de réfectionner les certaines prisons.

Devant les journalistes, Aminata Touré a réaffirmé "l’option du gouvernement d’améliorer la nourriture dans les prisons avec l’installation de comités tripartites de veille sur la qualité des aliments servis aux détenus’’.

"Pour améliorer les conditions d'incarcération, il y a une volonté qui se dessine. Nous allons augmenter l'indemnité journalière pour les prisonniers, qui va passer de 400 à 600 FCFA. Nous allons-mêmes l'amener à 1000 francs'', a promis Aminata Touré.

APS




1.Posté par deum le 25/05/2013 06:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Corrigez moi si je me trompe,mais sens du droit m'obligerait a retirer et a confisquer les passports des personnes interdites de sortie du territoir Je me demande si l'autorite qui a decrete cette decision n'a pas eu assez de bon sens afin de confisquer leurs passports , pour effet de prevenir toute tentations de sortir des frontieres aussi poreuses que mal guardees du pays.
J'ose croire que la justice va frapper dur et fort afin de dissuader d'autres potentiels quiconque qui ferait fi de l'autorite.

2.Posté par Tapha le 25/05/2013 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour aller RIM on n'a pas besoin de passeport.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL

    
 

    

    

    


Hebergeur d'image




Publicité
Publicité