leral.net | S'informer en temps réel

La réplique cinglante de Aliou Sall à Birahim Seck : 'Qu'il aille au diable..."


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Février 2016 à 09:20 | | 89 commentaire(s)|

La réplique cinglante de Aliou Sall à Birahim Seck : 'Qu'il aille au diable..."
"Il n'a qu'à aller au diable. C'est ma réponse officielle". C'est la réponse qu'a servi Aliou Sall à L'Observateur qui tentait à recueillir sa version suite aux accusations de Birahim Seck du Forum civil. Animant une conférence publique, samedi, à Touba, ce dernier a interpellé de vive voix le petit frère du président de la République pour qu’il s’explique sur la "coïncidence suspecte" de l’installation de la Banque de Dakar au Sénégal et l’annonce de la découverte de gaz. "Je pense qu'on doit éclaircir un peu sur le gaz découvert, récemment, parce qu'il y a un lien étroit entre les promoteurs du gaz à savoir Timis Corporation et ceux de la Banque de Dakar (BDK) dont Aliou Sall est l'administrateur", a dit Birahim Seck sur les ondes de la RFM. Et M. Seck de rappeler qu'en 2014, "deux promoteurs de Timis Corporation ont été accueillis par le président de la République (Macky Sall) au Palais de la République pour discuter d'une probable mise en place d'une banque panafricaine. Et c'est cette banque panafricaine qu'on appelle Banque de Dakar. Timis-Coorporation est cette entreprise que l'Etat du Sénégal a donné 90% de l'exploitation du gaz par l'entremise de Pétro-Tim Limited dont les promoteurs ne sont personnes d'autres qu’Alberto Cortina et Vasco Duarte-Silva venus au Sénégal en mars 2014 pour rencontrer le Président Sall. Et c'est suite à cette rencontre que la Banque de Dakar a été créée". "La Banque de Dakar est détenue à 78 % par BDK Group. Et BDK Group dépend de BDK financial Group. Donc, il y a un lien étroit entre le gaz et le pétrole qui a été découvert au large de Dakar et la mise en place de cette banque", insiste-t-il avant de se demander ce qui est derrière à la mise en place de cette banque. "Est-ce que c'est pour tenter de blanchir des capitaux par des transferts qui y seront effectués vers d'autres banques ?", s'est-il interrogé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image