leral.net | S'informer en temps réel

La société civile africaine invitée à défendre le droit des artistes à l’image

L’artiste-plasticien marocain Abderrahmane Ouardane a appelé vendredi la société civile africaine à porter le combat de la protection du droit des artistes à l’image.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mai 2012 à 19:18 | | 0 commentaire(s)|

La société civile africaine invitée à défendre le droit des artistes à l’image
‘’Les droits de beaucoup d’artistes, photographes, peintres, parmi d’autres, qui évoluent dans le monde de la production et l’art plastique, sont bafoués au Maroc aujourd’hui. Il y a une certaine anarchie, qui consiste à bafouer leurs droits’’, a dénoncé Ouardane.

Il présentait un exposé sur l’expérience de son pays en matière de droit à l’image, lors d’un panel organisé à Dakar par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) du Sénégal, à l’occasion de la 10ème Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art 2012).

L’organisation de ce panel visait l’‘’objectif d’attirer l’attention des usagers, des professionnels de l’audiovisuel, ainsi que des autorités en charge de la question, pour réfléchir sur les dispositions juridiques et réglementaires à prendre pour faire respecter les droits créateurs’’, selon le CNRA.

Abderrahmane Ouardane a invité ‘’la société civile’’ africaine à agir ‘’sur les institutions, afin d’infléchir les décisions concernant’’ le droit à l’image et arriver à ‘’une conjugaison des efforts entre tous les Etats d’Afrique’’.

Laissant entendre que la violation du droit des artistes à l’image est une réalité dans d’autres pays du continent, il a suggéré aux acteurs culturels et aux pouvoirs publics de ‘’sensibiliser davantage sur’’ ce droit, ‘’pour aider l’artiste à revendiquer ce droit tout naturel qui est le sien’’.

‘’L’image a un pouvoir extraordinaire. C’est une lumière qui permet d’aller au-delà du visuel. C’est un outil de communication qui agit sur la sensibilité et le comportement des gens, au quotidien. Il est donc absolument important d’encadrer tout cela et veiller à ce que’’ le droit à l’image ‘’des producteurs’’ soit garanti, a commenté.

‘’Cette rencontre (le panel) a permis d’attirer l’attention sur le préjudice subi par l’artiste’’ en matière de droit à l’image, a-t-il ajouté, annonçant que son pays organise en octobre prochain, à Casablanca, une rencontre dénommée : ‘’Le printemps des arts’’.

Cette rencontre sera l’occasion, a-t-il espéré, de continuer la réflexion sur le droit des artistes à l’image. Selon lui, Dakar abritera en 2013 une rencontre sur le même thème (‘’le printemps des arts’’). Il souhaite que ‘’l’on arrive à quelques résultats’’ au terme de ces réunions qui seront des tribunes offertes aux artistes, pour défendre leur droit à l’image.


SOURCE:Aps
FD/ESF






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image