leral.net | S'informer en temps réel

La supposée Convergence du Maire de Mermoz fait dans le mensonge et la manipulation (Aly Mané, publicitaire)


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Juin 2015 à 14:14 | | 11 commentaire(s)|

La supposée Convergence du Maire de Mermoz fait dans le mensonge et la manipulation (Aly Mané, publicitaire)
L’affaire des panneaux de Mermoz sacre cœur est un acte à condamner et nous devons tout faire pour que des agissements de ce genre ne se répètent en ce qui concerne les rapports et les relations que nous devons entretenir dans le cadre du travail et de la vie tout simplement de manière responsable , équilibrée et organisée.
Sinon bonjour les dégâts, l’anarchie bref la loi du plus fort ! En effet, il n y a nullement conflit compétence ou acharnement de l’état contre une quelconque collectivité dans la mesure où l’esprit et la mise en œuvre de la décentralisation n’est rien d’autre qu’une meilleure prise en charge des aspirations des populations dans des rapports organisés entre l’état central et les collectivités locales.
Mais il est écœurant de constater au Sénégal que des gens irresponsables qui agissent sur un coup de tête, des humeurs et toujours par la violence passent leur temps à manipuler et « politiser » des actes qu’ils ont commis en toute conscience liés à une ignorance inqualifiable ou un manque de compétence.
Cette affaire n’a rien de politicien et nous ne comprenons pas pourquoi un membre de la convergence et de surcroit responsable de la voirie et des régis à la mairie de sacre cœur Mermoz essaie de créer un amalgame en traitant cette situation créée par le caid de Mermoz et ses nervis comme un contentieux politique.
Nous croyons aussi que ce jeune tonitruant qui fait partie de la destruction et de la mise en Feraille doit répondre de ces actes. Ensuite quand il fait appel à une supposée légalité d’une délibération qui essaie de débouter une loi de 1964 qui organise et règlemente les activités publicitaire c’est que l’on se croirait au royaume de l’absurdité et de la bizarrerie, mais comme le ridicule ne tue pas sous les tropiques on peut tout se permettre.
En définitive, la touche politicienne que le gars de convergence voudrait y ajouter pour noyer le poisson dans l’eau n’a rien de sérieux voir de conséquent parce que parmi les détenteurs d’autorisation de régis publicitaire, il y a des militants et responsables socialistes connus de tous dans le secteur. Il faut juste dire que des citoyens qui connaissent leurs droits et s’acquittent de leurs devoirs ont refusé de payer des pas de portes comme c’est le cas pour les stations Total et pour ceux qui pensent qu’il détiennent le monopole de la violence et posent des actes de barbarie . Qu'il sache que cela peut être œil pour œil , dent pour dent et life for life.

Se sentant diffamé par son collègue et camarade de parti, le maire socialiste de Paoskoto, Ali Mané, a annoncé que ses conseillers juridiques vont servir, dès ce matin, une citation directe à Barthélémy Dias pour diffamation.

«Dès demain (Ndlp: aujourd’hui), mes conseillers juridiques vont servir à Barthélémy Dias une citation direction pour diffamation», a d’emblée soutenu l’édile de Paoskoto, joint par Libération. Avant d’inviter la justice à appliquer la loi : «Il (Ndlr : M. Dias) ne peut pas se réfugier derrière son immunité parlementaire alors qu’il est sous le coup du flagrant délit».

Répondant toujours à son camarade, M. Mané de préciser : «Je n’ai pas la même formation politique, ni la même éducation que lui. Car, dans mes relations avec mes semblables, je privilégie la fidélité et la loyauté». S’agissant des accusations portant sur le non paiement des impôts, Aly Mané dément formellement : «Il nous accuse de ne pas payer des impôts, mais ce que nous payons par an dépasse largement tout ce qu’il a eu à gagner depuis qu’il a commencé à travailler. D’ailleurs, il n’a jamais travaillé. A part ses fonctions de député-maire, personne au Sénégal ne lui connaît une autre fonction».

Très en verve, le maire de Paoskoto, qui précise que la publicité ne fait même pas 0,5% de son chiffre d’affaires, de souligner : «Personne ne refuse de payer des taxes, mais une délibération ne peut pas être au dessus de la loi et nous avons saisi la Cour suprême. Et, en la matière, il y a une jurisprudence car, le maire de Dakar Pape Diop a voulu faire la même chose mais la mesure a été cassée».
Non sans rectifier son collègue : «L’affaire n’a aucune coloration politique moi même je suis un maire socialiste, connu dans ce pays eu égard à mon passé syndical. Alors que lui s’il est connu, c’est grâce au Parti socialiste (Ps)».

​Concluant son propos, Aly Mané de dire : «S’il veut amener des gens à l’Ofnac, il n’a que se tourner vers les courtiers. Nous, nous participons à l’effort de développement économique en créant des milliers d’emplois. Pour mon salaire de maire, je ne guette pas le virement à la fin du mois, car il est versé aux étudiants de ma commune».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image