leral.net | S'informer en temps réel

La traite des “mendiants du Ramadan”

Depuis plusieurs semaines, les mosquées ne désemplissent pas. Ramadan oblige, les mendiants envahissent en grand nombre ces lieux de culte. Cette affluence s’explique par le fait que la population musulmane donne beaucoup plus d’aumône en ce mois béni pour bénéficier des multiples récompenses qui en découlent.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Septembre 2009 à 18:58 | | 1 commentaire(s)|

La traite des “mendiants du Ramadan”
« L’aumône est une obligation pendant toute l’année si on a la possibilité de donner. Il fait partie des cinq (5) piliers de l’Islam. C’est le fait que les bienfaits sont multipliés par Dieu pendant le Ramadan qui explique le fait que les mendiants viennent nombreux aux alentours de la mosquée », précise Mouhamadou Lamine Sané, l’Imam de la mosquée de Dieupeul. Les marchés, les mosquées de la capitale sont entre autres lieux indiqués pour faire de bonnes affaires.

Hier 11 septembre encore, troisième vendredi du mois de Ramadan, les mendiants étaient plus nombreux à la mosquée de Dieupeul. Teining Diouf, l’une d’elles confie : « il y a des mendiants de Ramadan ». Pour dire que certains ne pratiquent ce métier que pendant ce mois. Mieux, Teining reconnaît que « le Ramadan est un mois de bonheur pour les mendiants ». Et d’ajouter « il m’arrive d’avoir 20.000 Francs Cfa par jour ». C’est ce qui explique le fait que des femmes, des hommes, tous sillonnent les quartiers de Dakar pour se remplir les poches.

Le décor est le même devant toutes les mosquées de Dakar. C’est le cas au niveau de la grande mosquée de Dakar. Là, vers 12 heures, les Allés Papa Gueye Fall commencent à refuser de « quémandeurs ». Les mendiants profitent des embouteillages pour se faufiler entre les voitures en quête de petite monnaie ou de paquets de sucre. Il en est ainsi pour toute la journée jusqu’à l’heure de la rupture du jeûne.

Moussa Mbaye, un mendiant, confirme : « on ne meurt pas de faim à Dakar en cette période de Ramadan. Aujourd’hui, j’ai fait une bonne recette, les affaires ont bien marché ».

Toutefois, certains musulmans donneurs notent que le Ramadan n’a rien à voir avec leur geste qui entre dans le cadre de l’aide aux démunis. Ousmane Bâ, trouvé en train de donner de l’argent, déclare. « Ce n’est pas à cause du Ramadan que je donne de l’aumône. je donne parce que tout musulman à une obligation de venir en aide aux nécessiteux ».

Une période de traite pour les mendiants, c’est cela aussi le Ramadan au Sénégal.

(Stagiaire) et I DIALLO par Aïssatou DOUCOURE | SUD QUOTIDIEN ,



1.Posté par mary le 13/09/2009 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grand bien leur fasse ! Mais en réalité plutôt que de faire la charité vaudrait peut être établir un peu plus de justice sociale...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image