leral.net | S'informer en temps réel

La traque des biens mal acquis continue : Baldé sur la ligne de mire de la CREI

Le vendredi prochain sera le face à face du maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, avec le procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). L’information a été confirmée par un de ses proches collaborateurs, Taibou Diédhiou qui dit avoir « appris la nouvelle » mais reste « serein ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Juillet 2014 à 10:29 | | 6 commentaire(s)|

La traque des biens mal acquis continue : Baldé sur la ligne de mire de la CREI
« Ils veulent tuer l’espoir de la Casamance », a déclaré Taibou Diédhiou, joint au téléphone par nos confrères de EnQuête. Lors de cette mise en demeure, le natif de la Casamance devra apporter une justification sur l’origine jugée illicite de la somme de 1,4 milliard trouvée dans ses comptes. La question étant soulevée lors des campagnes électorales, Abdoulaye Baldé avait parlé d’intoxication et de manipulation avant d’ajouter que c’est une campagne de déstabilisation qui est en train d’être menée contre sa personne. Le maire de la région sud avait soutenu à cette occasion qu’il ne disposait d’aucun milliard dans son compte et qu’il n’est nullement ébranlé. Au contraire, disait-il, il dort tranquillement.

Aicha Diouf






Hebergeur d'image