leral.net | S'informer en temps réel

La traque des biens mal acquis dans l'impasse ?

La traque des biens mal acquis est-elle dans l'impasse ? En tout cas, selon le quotidien La Tribune, plus d'un mois après la condamnation de Karim Wade, aucun dossier n'est en instruction au parquet spécial de la Cour de répression de l'enrichissement illicite.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Avril 2015 à 13:31 | | 20 commentaire(s)|

La traque des biens mal acquis dans l'impasse ?
Au lendemain de la réactivation de la Crei, l'ancien procureur spécial, Alioune Ndao avait tenu une conférence de presse au cours de laquelle, il avait publié une liste de 25 dignitaires de l'ancien régime à poursuivre. Près de deux mois après, seuls quatre dossiers sont instruits devant la juridiction spéciale. Il s'agit, entre autres, de l'ancien ministre d'Etat et fils de l'ancien Président, Karim Wade, l'ancien Dg du Cadastre, Tahibou Ndiaye, de l'ancienne sénatrice et responsable libérale, Aïda Ndiongue et de l'ancien ministre et maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé. Si les premiers nommés ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt, Aïda Ndiongue, quant à elle, attend la fin de l'instruction de son dossier. Là où Abdoulaye Baldé est soumis à un contrôle judiciaire. Et, d'après le journal, si on devait faire un ratio entre le temps mis pour traiter les affaires évacuées et en cours de l'être et celles qui ont été annoncées par l'ancien Procureur Alioune Ndao, la dernière personne recevra sa mise en demeure dans au moins 10 ans.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image