leral.net | S'informer en temps réel

La une des journaux du 16 novembre 2016 : Diversité de titres dans la presse


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Novembre 2016 à 09:47 | | 3 commentaire(s)|

Parmi les titres à la une de la presse de ce jour, la venue du Président Macky Sall à Touba, une tension politique règne dans la ville sainte, estime La Tribune. Selon le journal, un parfum d’affrontements entre acteurs politiques du pouvoir et de l’opposition pollue l’atmosphère. Alors que les uns promettent de saboter la venue du Président Macky Sall, les autres indiquent qu’ils feront face aux saboteurs.

Autre sujet à la une c’est le projet de loi organique de la Cour Suprême, les magistrats de Dakar se révoltent à leur tour, titre à sa une le Témoin Quotidien. Le journal soutient qu’après leurs collègues de la Cour Suprême, ils exigent le retrait pur, simple et sans conditions du texte gouvernemental. Palais de justice contre palais présidentiel, la guerre des palais, s’exclame à sa une La Tribune qui soutient que les magistrats sont unanimes contre le projet de réforme de la Cour Suprême.

Le journal explique par ailleurs que les magistrats ont désapprouvé à l’unanimité le projet de loi organique établi par le gouvernement. De son côté, L’AS à sa une, parle de malaise chez les magistrats suite à la modification de la loi sur la Cour Suprême. Conséquence, écrit le journal, la magistrature est sens dessus-dessous et c’est la lutte contre la modification de la loi organique relative à la Cour Suprême, qui s’emballe.

En politique, Le Populaire évoque les retrouvailles Tanor-Khalifa Sall à Touba avec des accolades et civilités entre les deux responsables socialistes. Le journal souligne que Tanor zappe la politique au moment où Khalifa Sall charge encore en soutenant, « nous ne serons des valets de personne ». Rencontre Tanor-Khalifa Sall à Touba, ce dernier explique dans La Tribune « pourquoi je suis allé saluer Tanor » jugeant que ce geste était normal.

Par ailleurs, Le Quotidien rapporte à sa une que le maire de Thiès veut une liste aux législatives et titre Talla chante Benno. En clair, Talla Sylla théorise une liste commune avec BBY qui rassemblerait son mouvement « Fal Askanwi » et d’autres sensibilités. Une façon, selon le journal de marquer sa nette distance avec Idrissa Seck avec qui il était en alliance aux dernières élections locales.

Et puis en perspective des élections présidentielles et législatives, Maître Wade prépare Karim pour 2019, renseigne L’Observateur qui écrit qu’il compte s’appuyer sur la coalition Manko Wattu Sénégal et sur d’autres forces politiques et la société civile. A la une de Direct Info, inscriptions sur les listes électorales, les libéraux exigent la tête du ministre de l’intérieur. Le journal explique qu’ils accusent Abdoulaye Daouda Diallo de pratiques clandestines et frauduleuses.

Sur le plan conjoncturel, WalfQuotidien écrit que face à la pénurie de riz et de sucre, l’Etat étale son impuissance. Selon le journal, les commerçants spéculent sur les prix avec pour conséquence, la rareté de ces deux denrées de consommation courante. Exploitation du pétrole et du gaz sénégalais, Enquête à sa une titre, Kosmos Energy affiche ses ambitions.

Le journal explique que la compagnie a triplé son budget d’exploration, malgré des pertes de 22 milliards de FCFA sur la période allant de septembre à décembre 2016.

Les suites de la mutinerie de Reubeuss, WalfQuotidien rapporte à sa une que des détenus blessés ont été libérés sans procès. Ce qui fait qu’aujourd’hui, explique le journal, la plupart des blessés de la mutinerie de Reubeuss bénéficient d’une liberté provisoire pour raisons médicales. L’Observateur renseigne d’ailleurs que 4 blessés de la mutinerie de Reubeuss qui étaient encore au Pavillon Spécial ont été libérés.

Et puis, Le Quotidien rapporte que la Police a procédé à l’arrestation d’une centaine de personnes et à la saisie de drogues et d’armes dans le cadre des opérations de sécurisation et de nettoiement à Dakar.

Le Populaire rapporte à sa une qu’en situation irrégulière en Allemagne, de milliers de Sénégalais sont menacés d’expulsion. Le journal explique qu’ils seront convoqués à partir du 30 novembre en vue de leur identification et de leur rapatriement. Pendant ce temps, indique le journal, le directeur des Sénégalais de l’extérieur parle de fausses informations.

En sport, L’Observateur à sa une s’entretient avec le coach des Lions Aliou Cissé qui revient le dernier match des « Lions ». « Ce que je regrette… », déclare ainsi ce dernier, soutenant ainsi qu’il a trouvé ses joueurs un peu timorés et en mal de créativité. Conséquence de tout ceci fait-il savoir, il est remonté à bloc.

En lutte, le Témoin Quotidien revient sur les cas de 3 VIP dans la tourmente à savoir Balla Gaye 2, Gris Bordeaux et Tapha Tine. Le journal écrit en effet que le doute s’installe déjà dans les camps de ces trois lutteurs qui n’arrivent pas encore de trouver des adversaires pour la saison à venir.

Source : leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image