leral.net | S'informer en temps réel

La vérité sur l'affaire Thione Ballago Seck tombé avec près de... 20 milliards cfa en faux billets


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Mai 2015 à 03:04 | | 25 commentaire(s)|

La vérité sur l'affaire Thione Ballago Seck tombé avec près de... 20 milliards cfa en faux billets
Que de versions les unes plus erronées que les autres ont été servies dans ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire Thione Ballago Seck".

De nos recoupements, menés tambour battant, dakarposte.com est en mesure de révéler que tout est parti de la filature d'un ressortissant Ivoirien par les redoutés pandores de la Section Recherches. Ce "parent de chez Outtara" qui loge donc vers la Cité des Eaux a été ainsi filé plusieurs jours durant. Et, c'est ainsi que le suspect du pays de la Lagune Ebrié, qui ne se doutait pas qu'il est épié par les "hommes en bleu", s'est alors rendu chez le chanteur Thione Seck, lequel loge à Ouest Foire.

Après plusieurs heures de planque, les pandores recevront alors l'ordre de passer à l'action, c'est à dire de mettre aux arrêts l'Ivoirien et ses probables complices. C'est ainsi qu'une autre personne (non identifié par nos radars), le chanteur et l'Ivoirien ont été alpagués chez le chanteur. Renseignement pris par les pandores, le gars tombé dans la nasse au même titre que Thione Seck et l'ivoirien était juste venu rendu visite au maitre des cèans. Pour ainsi dire qu'il a été trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, comme a t'on coutume de dire. Il est ainsi libéré.

Il nous revient cependant que Ballago aurait refusé de suivre les gendarmes, mais il finira pas accepter de les suivre "à bord du véhicule de son fils, Waly Seck", nous soufflent on.

Grande alors a été la surprise des pandores, qui faisaient une perquisition des lieux, de découvrir de fortes sommes d'argent estimées selon nos informateurs à la bagatelle de 20 milliards de francs Cfa. Une manne trouvée en diverses devises (Euros et dollars).

Interpellé sur cette découverte, l'auteur de "siiw" soutiendra, la main sur le coeur, qu'il s'est agi d'une avance d'un contrat de 65 milliards cfa (vous n'avez pas la berlue) le liant notamment avec ce ressortissant Ivoirien entre autres partenaires pour des prestations en "live".

Pas du tout convaincu, les pandores lui ont notifié sa mise au "frais" c'est à dire en garde à vue.

Affaire à suivre...



Mamadou Ndiaye dakarposte.com






Hebergeur d'image