leral.net | S'informer en temps réel

Lac de Guiers 2 après sa défaite : "Je suis prêt à affronter Tyson"


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Avril 2012 à 18:58 | | 0 commentaire(s)|

Lac de Guiers 2 après sa défaite : "Je suis prêt à affronter Tyson"
Si Eumeu Sène habitait dans le même quartier que Lac de Guiers 2, un étranger pourrait facilement penser être devant la maison du vainqueur. Car, malgré son revers enregistré la veille, le domicile familial du chef de file de l’écurie Walo a été assailli, hier après-midi, par une foule compacte de fans.

Devant les batteurs de tambours, des jeunes au physique des lutteurs se déhanchent à la place des jeunes filles et des enfants, plus occupés à applaudir et à donner de la voix. L’ambiance devient plus festive lorsque, tout d’un coup, Lac de Guiers 2 s’invite dans la partie. Sous les applaudissements de ses inconditionnels, celui qui vient de connaitre sa première défaite dans l’arène semble oublier le sort qui s’est abattu sur lui, il y a deux jours. L’air décontracté dans un tee shirt Lacoste et un pantalon en treillis, il s’essaie joyeusement à la danse qui fait actuellement fureur à Dakar : le « thiakhagoune ». En moins de cinq minutes, il communie avec la masse. L’ambiance baisse de rythme quand il retourne dans la maison.

Au même moment, une télévision passe à la rediffusion le combat de la veille. Le visage fermé, il regarde encore les nombreux ralentis de l’action qui lui a valu sa chute. Mais très vite, il retrouve son sourire. Sur la terrasse de la maison fraîchement transformée, il revient sur le combat et déclare : « C’est très dur pour moi, car c’est la première fois que ça m’arrive. Et quand on n’a jamais connu une pareille épreuve, ce n’est pas facile à encaisser. Mais je remets tout entre les mains de Dieu, car c’est lui qui décide et cette fois-ci, il a voulu que cela soit ainsi. » Ce qui s’est passé étant déjà irréparable, le luteur veut tourner la page et penser à l’avenir. « Je ne souhaite plus que cela m’arrive pour le reste de ma carrière, confie-t-il parce que c’est très dur. Très dur. »

Et, en dépit de la défaite, celui qui dresse un bilan de 10 victoires, 2 nuls et une défaite en 13 combats persiste à croire ne pas avoir commis une erreur dans le combat. « Ce qui s’est passé explique-t-il, c’est Eumeu Sène et moi cherchions la même chose. J’attendais qu’il bouge ou tente de frapper pour tromper sa vigilance. Mais parce qu’il est venu dans l’arène avant moi, il a bien deviné mon coup. Je l’ai blessé en espérant pouvoir réussir ma stratégie, mais il a changé la sienne à son retour et ça a fonctionné pour lui. »

Aussi dans ses déclarations d’avant combat, Lac 2 a toujours juré qu’il ne reculerait pas devant son adversaire. Ce qui a fait dire à beaucoup de personnes que c’est à cause de cette « promesse » qu’il est tombé. Mais catégorique, il réfute cette thèse. « S’il fallait que je recule, je l’aurait fait sans hésiter. Mais comme je vous l’ai dit, j’attendais qu’il bouge pour que j’en profite pour appliquer ma stratégie. Mais il n’a même pas essayé de lancer des coups et c’est plutôt moi qui lui en ai donné. Cela devait se passer ainsi et je remercie encore une fois Dieu. »

« Beaucoup de gens avaient souhaité ma chute »

Cette victoire d’Eumeu Sène vient s’ajouter à celle qu’il avait enregistrée devant Balla Gaye 2. Mais Lac 2 se veut sportif et surtout croyant. « Il nous a battus parce que c’est un grand lutteur. On pouvait aussi le battre mais Dieu ne l’a pas voulu. On n’y peut rien. » N’empêche, Papis, comme on l’appelle dans le quartier, ne se voile pas la face devant ce qui vient de se passer. Il affirme : « Beaucoup de gens avaient souhaité ma chute. Je les comprends un peu, car ils étaient agacés pour ne m’avoir jamais vu mordre la poussière. Je reconnais maintenant ceux qui m’aiment et ceux qui me souhaitent du mal. Maintenant, je vais pouvoir marcher la tête haute et regarder mes amis et mes ennemis dans les yeux. »

Dans les commentaires qui ont suivi sa chute, certains observateurs ont estimé que l’adversaire idéal pour le lutteur de Guédiawaye ce n’est personne d’autre que Tyson. Ce qui ne semble pas déplaire à Lac 2 qui déclare : « Si un promoteur s’engage à organiser ce combat, pourquoi pas ! Tyson est un adversaire comme tous les autres et je suis prêt à l’affronter. » Une déclaration qui ne risque pas de tomber dans l’oreille d’un sourd

Source : Lobservateur via Ndamli.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image