leral.net | S'informer en temps réel

Lacombe juge le début de saison de l’OL, de ses recrues et... de Lloris

Jamais avare de bons mots lorsqu'il s'agit de parler de son Olympique Lyonnais, Bernard Lacombe a dressé le bilan du début de saison de ses Gones. Morceaux choisis.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Octobre 2012 à 09:01 | | 0 commentaire(s)|

Lacombe juge le début de saison de l’OL, de ses recrues et... de Lloris
Malgré une défaite dimanche face aux Girondins de Bordeaux (0-2, 7e journée de L1), le début de saison de l’Olympique Lyonnais est plutôt bien réussi et maîtrisé. À tel point que certains font des Rhodaniens l’un des principaux concurrents du Paris SG pour le titre. Des pronostics qui amusent Bernard Lacombe dans les colonnes de L’Équipe. « Ils sont gentils ! Au minimum, ce sera entre dix et quinze points d’avance qu’ils auront sur le deuxième. Ils sont injouables, comme on l’a été à une époque », a-t-il lâché.

Mais s’il est humble, le conseiller du président Jean-Michel Aulas apprécie tout de même les valeurs et les qualités de son équipe, même s’il reconnaît ses limites. « Ce qui me plaît, c’est cette envie de jouer. Mais justement, cette équipe est parfois trop joueuse. On ne la sent pas capable de se dire par exemple : "Ce soir, on n’en prend pas. On est là, on ferme tout." Il nous manque de la rigueur dans les gestes défensifs. Quand on voit les buts qu’on prend contre Bordeaux, c’est Vidéo Gag », a-t-il confié.

Il a d’ailleurs distribué les bons et les mauvais points. « Gonalons ? Il a une grosse marge de progression. Dans sa réflexion tactique comme dans sa qualité technique. (...) Avec tous les matches qu’il a derrière lui, il doit franchir un palier. Mais il a un potentiel énorme. (...) Gomis ? C’est sûr qu’il a beaucoup trop de déchet dans la finition et doit être beaucoup plus tueur. Il y a eu une période du mercato qui a travaillé certains joueurs, dont lui », a-t-il expliqué. Le mercato justement, le dirigeant lyonnais l’a évoqué plus en profondeur ensuite, demandant du temps pour les recrues Fabian Monzon et Arnold Mvuemba.

« On ne peut pas encore porter de jugement. Le plus bel exemple, c’est celui de Juninho. Quand il est arrivé chez nous, qu’est-ce qu’on a pu se faire critiquer, moi le premier ! On aura besoin d’eux. Peut-être dès demain (aujourd’hui). Parce que, après, dans notre effectif, ce ne sont que des gamins. Il faut leur laisser le temps, d’autant que les exigences à Nice ou Lorient ne sont pas les mêmes qu’à Lyon », a-t-il lancé, parlant ensuite de ceux qui ont quitté le club, à commencer par Cris. « Je pense qu’il aurait mérité une autre sortie. Je n’ai rien d’autre à dire », a-t-il lâché avant de se montrer plus loquace sur le cas Hugo Lloris.

« Pfff... C’est incroyable. S’il y a une chose à laquelle on ne pouvait pas penser, c’est bien celle-là. S’ils veulent, Tottenham, ils nous le prêtent ! (rires) Mais il n’y a pas de regrets à l’avoir laissé partir parce que cela nous a apporté une manne d’argent dont on avait besoin », a-t-il conclu. Le gardien de l’équipe de France devrait évoluer ce soir en Europa League. Tout comme l’OL, opposé à l’Hapoël Kiryat Shmona. Les temps changent...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image