leral.net | S'informer en temps réel

Lamine Diack déplore l’absence de certains pays aux championnats du monde de cross country de Jordanie

Venu présider la cérémonie d’ouverture officielle du camp d’entraînement de Dakar organisé par le centre régional de développement de l’Iaaf, Lamine Diack, président de l’instance mondiale n’a pas manqué de déplorer l’absence des athlètes et celle des techniciens des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest lors des derniers championnats du monde de cross country qui se sont déroulés le mois dernier à Amman (Jordanie).


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Avril 2009 à 03:17 | | 1 commentaire(s)|

Lamine Diack déplore l’absence de certains pays aux championnats du monde de cross country de Jordanie
Certains pays africains sont en retard sur le demi fond et le fond, une situation qui a obligé le centre régional de développement de l’Iaaf, en collaboration avec la confédération africaine d’athlétisme, à organiser un camp d’entraînement de dix jours à l’intention des athlètes et techniciens dirigé par l’ancien champion du monde et recordman du 800 mètres, le Danois d’origine kenyane, Wilson Kipkter.

Ouvrant le camp, le président Lamine Diack a surtout déploré l’absence des athlètes et techniciens des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest lors des derniers championnats du monde de cross country qui ont eu lieu tout dernièrement à Amman capitale de la Jordanie. « Il est heureux que ce camp soit organisé et animé par une sommité de l’athlétisme mondial. Car il peut faire progresser les athlètes, mais aussi donner une idée du haut niveau aux techniciens du demi fond et du fond », a souligné Lamine Diack.

Le président de l’Iaaf de soutenir, « ce camp ne sera positif que si les techniciens et les athlètes arrivent à partager leur expérience car chacun pourra y tirer un meilleur profit ». Il n’a pas en outre manqué de déplorer l’absence des athlètes de la région ouest africaine aux championnats du monde de cross. « Je n’ai pas compris l’absence des athlètes des 16 pays de la région Ouest (CEDEAO, ndlr) à ces compétitions. Tous les athlètes des autres pays étaient présents, exceptés ceux de ces pays qui n’ont pourtant rien à dépenser car tous les frais (transport et hébergement) étaient à la charge de l’IAAF », a-t-il indiqué. Lamine Diack de poursuivre : « Donc je ne vois pas les raisons de leur absence à ces compétitions qui auraient pu permettre à leurs athlètes de côtoyer les meilleurs et progresser », a-t-il conclu.

Le président Lamine Diack en a profité pour exhorter les athlètes à beaucoup travailler pour arriver au sommet avant de réitérer le soutien de l’instance mondiale de l’athlétisme aux pays du Sud.

Djibril SENE

ferloo.com



1.Posté par le solitaire le 14/04/2009 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je n'ai pas pu lire l'article. je regardai plutôt l'exposition de richesse. si ce gars là habite dans ce luxe, c'est qu'il est riche comme crésus.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image