leral.net | S'informer en temps réel

Lancement du Concours national de business plan : 2 milliards 500 millions pour les projets des jeunes les plus innovants


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Août 2016 à 15:07 | | 24 commentaire(s)|

Lancement du Concours national de business plan : 2 milliards 500 millions pour les projets des jeunes les plus innovants
Mettre en place des mécanismes pour former les jeunes Sénégalais à monter leur propre entreprise. C’est l’objectif principal du concours national de business plan. L’initiative, c’est « de faire en sorte que les uns et les autres soient motivés à créer, à innover, à sortir un peu des sentiers battus pour pouvoir monter des entreprises de type nouveau », a expliqué le Dg de l’Adepme, initiateur de ce concept, ce matin, lors de la cérémonie de lancement du projet. Mabousso Thiam espère qu’au sortir de ce processus, ils auront développé l’esprit d’entreprise et contribueront au financement d’un certain nombre d’entreprises. Ce concours, qui concerne les Sénégalais du pays et de la Diaspora, âgés entre 18 et 50 ans, consiste à poster une idée de projet à même de convaincre sur son caractère innovant.

Le but de ce concours, c’est d’atteindre 10 000 Sénégalais parmi lesquels 700 seront formés en termes de business plan. Et à l’issu, 150 seront retenus et les projets intégralement financés. « Nous allons faire en sorte que l’on assure un bon suivi de ces projets-là pour être sûr que les ressources mises à leur disposition seront utilisées de façon optimale », a dit M. Thiam qui a tenu à rappeler que ce concours, qui va s’étaler sur 4 ans, va mobiliser, au moins, 2,5 milliards de F Cfa et le maximum par projet sera de 25 millions de nos francs.

Le Dg de l’Apix, Mountaga Sy, a, pour sa part, encouragé ce projet qui contribue à réformer la façon de faire les affaires au Sénégal avant de rappeler que le Sénégal fait partie des 10 meilleurs réformateurs au monde au niveau de classement Doing business depuis 2014.

Le représentant de la Banque mondiale, qui a financé ce projet, est revenu sur l’importance de ce genre d’initiative pour les pays comme le Sénégal d’autant plus que « chaque année des dizaines de milliers de jeunes arrivent sur le marché du travail et pour répondre à cette demande croissante, c’est pour le pays, le moteur de croissance ». Laurent Olivier Corthay indique que la perception selon laquelle ce sont les grandes entreprises qui créent l’emploi est inexacte puisque les Petites et moyennes entreprises génèrent, globalement, plus de 90% des emplois au Sénégal.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image