Langue de Barbarie: Mansour Faye juge "urgente" la résolution de l'avancée de la mer


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Août 2017 à 10:02 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de la ville de Saint-Louis, Mansour Faye a souligné, dimanche, l’urgence de trouver des solutions définitives au problème lié à l’avancée de la mer au niveau de la langue de Barbarie, où des habitations sont menacées de destruction.

La mer a détruit le mur de protection érigé dans le quartier de Santhiaba à la langue de Barbarie, occasionnant des dégâts énormes et des familles devenues sans abris, ont été relogées dans l’école primaire.

Selon Mansour Faye qui avait rendu visite aux sinistrés, l’Etat va prendre des mesures importantes pour faire face à cette menace de l’avancée de la mer.

"Il est urgent de trouver une alternative avant que ça ne soit trop tard. Il est nécessaire d’accélérer les études pour le démarrage des travaux d’endiguement et de la protection du littoral", a dit l’édile de la ville.

Mansour Faye a en outre, soutenu que des "investissements lourds sont prévus afin de mettre un terme à l’avancée de la mer dans les quartiers Santhiaba, Guet Ndar, Gokhou Mbathie, situés au niveau de la langue de Barbarie".

Le déplacement des 210 familles menacées dans cette zone maritime, est devenu "un impératif", il faut les reloger dans des zones sécurisées, a indiqué M. Faye.

Le maire de Saint-Louis a réconforté et remis à chacune des 73 familles victimes une enveloppe de 50.000 frs CFA, des denrées alimentaires et des produits désinfectants.



APS










Hebergeur d'image