leral.net | S'informer en temps réel

Laporte : "Si j'avais voulu jouer en Espagne, j'aurais demandé la nationalité"

Aymeric Laporte, qui va représenter les Bleus pour la première fois, a assuré qu'il n'avait jamais manifesté son envie d'aller jouer pour l'Espagne lors d'un entretien accordé à...


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Octobre 2016 à 14:46 | | 0 commentaire(s)|

Aymeric Laporte réalise enfin son rêve. Le défenseur de l'Athletic Bilbao a en effet été convoqué pour la première fois en équipe de France pour affronter la Bulgarie et les Pays-Bas dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en ce mois d'octobre.

Laporte explique pourquoi il a recalé Guardiola et Manchester City
Un objectif atteint. S'il a fait toutes ses classes avec les jeunes en équipe de France,Laporte a attendu longtemps sa convocation en équipe première. Tellement longtemps qu'il avait exprimé ces derniers mois sa frustration de ne pas être appelé chez les Bleus et n'avait pas caché la possibilité d'opter pour la sélection espagnole. Dans les colonnes de l'Equipe, il s'explique à ce sujet.

"J'en avais déjà parlé dans deux interviews à deux chaînes de télé françaises. Je leur avais dit que mon choix, c'était l'équipe de France mais qu'au bout d'un moment, si ça n'arrivait pas, il faudrait penser à d'autres options et notamment l'Espagne. À aucun moment, je n'ai manifesté mon envie d'aller jouer pour l'Espagne. D'ailleurs, si c'est quelque chose que j'avais vraiment voulu, j'aurais demandé la nationalité".

"Ça fait deux ans et demi que je peux le faire et je n'ai entrepris aucune démarche. C'est une preuve de plus pour démontrer que je ne pensais qu'à la France. Est-ce que ça n'aurait pas été plus simple si j'avais directement fermé la porte à l'Espagne ? Encore une fois, si on ne veut pas de toi quelque part, il faut bien prendre une décision. Si j'avais fait ça et que je m'étais finalement retrouvé chez eux, ça aurait été vraiment moche. De toute manière, je n'y pensais pas et là, encore moins. Maintenant, tout est clair."

"Aucun malentendu avec Deschamps"

Le défenseur de Bilbao s'est également exprimé sur son tweet "Enfin bref...". Le joueur avait tweeté ça juste après la convocation de Loïc Perrin en remplacement de Mamadou Sakho en novembre 2015, un tweet qui n'avait visiblement rien à voir avec les Bleus.

Goal

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image