leral.net | S'informer en temps réel

LdC : Lionel Messi, l’éternel héros d’un Barça pris au piège du Spartak

Le FC Barcelone s'est défait du traquenard du Spartak Moscou, en venant à bout du club russe sur la plus petite des marges (3-2). Et comme souvent, c'est Lionel Messi qui a fait la différence.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Septembre 2012 à 09:26 | | 0 commentaire(s)|

LdC : Lionel Messi, l’éternel héros d’un Barça pris au piège du Spartak

Leo Messi endosse une nouvelle fois le costume... par evidenceprod
Le FC Barcelone a eu chaud ! Auteurs d’un début de saison parfait en championnat, avec quatre victoires en autant de rencontres disputées en Liga, les Blaugrana ont éprouvé les pires difficultés à se défaire du Spartak Moscou (3-2). Mené au score à vingt minutes du terme de ce premier match de Ligue des Champions, le club catalan a su trouver les ressources nécessaires pour empocher les trois points. Et comme souvent, c’est Lionel Messi qui a sorti le bleu de chauffe pour faire la différence grâce à un doublé, dont un but de la tête ! Une nouvelle sacrée prestation du lutin argentin, qui permet donc aux pensionnaires du Camp Nou de se défaire du piège tendu par Kim Källström et les siens.

Au micro de Canal+, le triple Ballon d’Or en lice pour un quatrième sacre de rang savoure mais refuse de tirer la couverture à lui, se concentrant avant tout sur les objectifs collectifs : « Le match s’est compliqué pour nous et cela n’a pas été facile. Ils n’avaient pas de problème à défendre regroupés sur leur but. Sur la blessure de Piqué, c’est dommage, parce que lui et Puyol sont importants. Mais l’équipe compte encore beaucoup de ressources sur le banc. Mes buts ne sont pas importants. Ce qui importe, c’est que l’équipe conserve cette dynamique. Le Ballon d’Or ? Les records personnels ne sont pas un objectif, je l’ai déjà dit en début de saison ».

Le collectif, c’est également l’obsession de Tito Vilanova, qui n’a d’ailleurs pas un mot pour son numéro 10 de génie : « L’impression finale est bonne. Nous savions que les débuts en Ligue des champions ne sont jamais faciles, que les équipes russes nous ont toujours posé des problèmes. Ils se sont barricadés derrière et en quelques contres, ils nous ont compliqué le match. Mais l’équipe a fait preuve de caractère et c’est ce que je retiens. Et nous nous sommes créé suffisamment d’occasions franches pour remporter ce match, je crois. Sur la blessure de Piqué, j’espère qu’il se remettra vite. Mais sinon, il n’y a pas de problème, nous ferons monter un jeune de l’équipe réserve. L’autre jour, avec Tello et Montoya, nous avions 10 joueurs formés au club sur la pelouse. Nous ne faisons pas que former les joueurs, nous avons aussi le courage de les faire jouer ». C’est aussi cela le Barça.

Khaled Karouri






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image