leral.net | S'informer en temps réel

Le 20 mars, je vote Non


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Février 2016 à 12:50 | | 0 commentaire(s)|

« Nous, sénégalais, devrons sortir pour voter au référendum du 20 mars. Et affirmer notre vision patriotique.
Le vote du 20 mars ne vise pas à dire si le Sénégal est une nation ; nous en sommes une, hier, aujourd’hui et demain. Il ne vise pas à dire si le Sénégal doit disposer d’une constitution ; nous en avons depuis très longtemps Il ne vise pas à dire si le système économique et politique doivent être réformer ; nous sommes tous d’accord pour le faire.
Le vote du 20 mars vise à dire si vous voulez cautionner le mensonge, si vous acceptez la tromperie.
Je vous réponds : Nous n'accepterons jamais le mensonge ni la tromperie
Et laissez-nous dire aux menteurs, à ceux qui trahissent leur peuple pour des privilèges, laissez-nous leur rappeler qui nous sommes.
Nous sommes le Sénégal de Thierno Souleymane Ball, le Sénégal de Mamadou Dia, le Sénégal de El hadji Oumar Foutiyou TALL, de EL HADJI MALICK SY de CHEIKH AHMADOU BAMBA
Le Sénégal de Cheikh Anta Diop de Léopold S Senghor
Le Sénégal de Abdoulaye Wade .
Des personnes ont perdue leurs vies, d'autres vivent avec des blessures physiques et/ou morales, pour que ce pays reste un pays qui nous rend fiers. : fiers de notre identité sénégalaise fiers, de notre histoire.
Et fiers de nos ancêtres.
Nous, les Sénégalais, nous sommes une exception dans ce monde: nous avons connu la démocratie et l'État de droit sans passer par la révolution.
Et c’est le meilleur principe qui puisse guider la vie de notre pays aujourd’hui. Et notre vision patriotique contredit une vision élitiste qui n’a qu’un seul but : se partager au sens propre comme au sens large des avantages du pouvoir.
Et quand de jeunes hommes ont été blessés lors des manifestations, ils ne se sont pas regardés en se demandant s’ils vont recevoir des récompenses, ils se sont sacrifié pour preserver ce pays.
Non seulement nous avons bâti la démocratie ensemble, nous avons construit le pays ensemble, nous avons construit l’Etat de droit ensemble, nous construirons l’avenir ensemble.
Ce que nous avons construit ensemble, sur des sacrifices , ne laissons jamais un mythomane étriqué le faire voler en éclats.
Que ces gens, à qui les menteurs, les opportunistes ont injustement dit qu’ils seraient de moins bons Senegalais s’ils votaient “non”, le sachent : c’est cela, le Sénégal.
Il faut leur dire que le Sénégal n’appartient pas aux mythomanes qui sont actuellement au pouvoir. Le Sénégal nous appartient à tous. Et il faut leur dire de prévenir les mythomanes : ceci n’est pas leur drapeau, leur pays, leur culture, leurs rues.
Ce drapeau, ce pays, ces rues appartiennent à tout le monde.
Il faut leur dire que le peuple senegalais qui vote “NON” aime le Sénégal, il aime notre pays. Ce pays de nos jambars.
Le Sénégal de Cheikh Ahmadou BAMBA,
Le Sénégal de Cheikh Anta DIOP.
Toutes ces personness, et toutes celles que je ne mentionne pas, se sont battues pour nous leguer un beau pays avec des valeurs.
Pour nos érudits de l'islam,
votons NON, ne soyons pas complices de cette mascarade dénuée de toute l'égalité et de bon sens.
Le contenue même ne nous intéresse pas, c'est pour eux une façon à légitimer le mensonge d'État.
Le Sénégal de Cheikh Ahmadou Bamba, de Cheikh Anta DIOP , le Sénégal de l'hospitalité de la courtoisie est plus grand et que ce que à quoi nous avons assisté depuis l'avènement du Président Sall.
Le bulletin de vote que je mettrai dans l’urne le 20 mars n’est pas pour moi.
Il est pour mes enfants. Il est pour tous les enfants du Sénégal. Il est pour l’avenir de nos enfants. Je pense devoir voter en prenant en compte les besoins de mes enfants et des générations futures, et l’avenir de ce pays dans les siècles à venir.
Faites preuve de dignité et de fierté.
Laissez-nous démontrer que nos valeurs sont celles de la majorité au Sénégal, que se gouvernement actuel trahi le peuple. levez-vous et faites entendre votre voix le 20 mars.
Ayez suffisamment de courage pour dire : “Nous ne voulons pas des réformes surtout venant d’un gouvernement de mythomane .” Ayez suffisamment de courage et dites : “Pour un président qui ne respecte pas sa parole donnée , la seule réponse qui préserve la dignité du pays est de voter ‘non’.” »
Papa Makhtar DIALLO, Chroniqueur, activiste, président du mouvement citoyen les indignés du Sénégal et membre du Fpdr.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image