Leral.net | S'informer en temps réel



Le 5e Festival international de la littérature d’Alger se montre émancipé

le 25 Juin 2012 à 21:55 | Lu 728 fois

Le 5e Festival international de la littérature et du livre de jeunesse d’Alger.
FELIV.DZ


Le 5e Festival international de la littérature d’Alger se montre émancipé
« Faut-il décoloniser les littératures ou est-ce déjà fait ? » C’était une des questions pertinentes posées lors du 5e Festival international de la littérature et du livre de jeunesse d’Alger (FELIV) qui vient de se terminer le 22 juin. En Algérie, de nombreux auteurs écrivent dans les deux langues : en arabe et en français. A quelques jours de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, des prestigieux écrivains de la « littérature-monde » avaient participé au FELIV 2012 : venus d’Egypte et du Sénégal, de Cuba, d’Iran, des Etats-Unis, du Congo, de France, de Madagascar et d’Algérie.