leral.net | S'informer en temps réel

Le Ballon d’Or, CR7, Ibrahimovic : Dani Alves tire à vue !

Interrogé en conférence de presse, le latéral droit du FC Barcelone Daniel Alves s'est livré à un véritable show, dézinguant tout sur son passage.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Novembre 2012 à 20:01 | | 0 commentaire(s)|

Le Ballon d’Or, CR7, Ibrahimovic : Dani Alves tire à vue !
Pas spécialement brillant depuis le début de la saison, le latéral droit du FC Barcelone Daniel Alves (29 ans) a fait face à la critique ce midi en conférence de presse, évoquant ses blessures pour expliquer son retard à l’allumage. « Mon état de forme ? Normal. J’avais bien commencé et après ma blessure, j’ai raté quelques matches, ce que personne n’aime. Normalement, je fais le bilan de la saison à la fin de la saison, pas maintenant. Les blessures, ce sont des choses qui arrivent. J’ai dû être éloigné des terrains plus que je ne l’aurais souhaité », a-t-il indiqué avant de répondre aux questions concernant la concurrence du jeune Martin Montoya qui a parfaitement assuré l’intérim pendant son absence.

« Le débat est là, sinon, vous n’auriez pas de travail. Quand on m’a recruté, on ne m’a pas dit que je jouerai tous les matches. On m’a recruté pour travailler. C’est ce que je fais, travailler, et ensuite, le coach met en place le onze qu’il pense idoine. Ce que personne ne peut me reprocher, c’est mon travail quotidien, je suis un de ceux qui travaillent le plus », a-t-il simplement lancé. Une fois son cas personnel balayé, le Brésilien est ensuite monté au créneau pour dissiper toutes les rumeurs de mésententes entre Lionel Messi et David Villa. « Messi-Villa ? Je pense que c’est quelque chose que vous avez créé, vous l’alimentez et vous allez continuer à l’alimenter. "Leo marque, Leo joue bien, Leo est un phénomène", au bout d’un moment, ça ne fait plus vendre, et vous, vous avez besoin de vendre. Cette information fait vendre alors vous allez être contents, parce que je pense que ça fait bien vendre. Pour nous, ça n’a pas de sens. (...) La polémique fait vendre », a-t-il lâché.

Il s’est ensuite attaqué au FIFA Ballon d’Or et au soudain changement de comportement de Cristiano Ronaldo (27 ans, Real Madrid). « On parlait beaucoup d’autres joueurs, du comportement de Cristiano, qu’il se comportait d’une mauvaise façon, maintenant, on veut retourner la crêpe. Le Ballon d’Or approche... Tout est décidé, ne vous fatiguez pas », a-t-il déclaré avant de poursuivre. « Je crois que ce qui fait que Cristiano est en dessous de Messi, ce n’est pas son comportement. Ce pourquoi il est en dessous, ce pourquoi tout le monde est en dessous, c’est la capacité de Messi à jouer au football. Tant qu’il y aura Messi, il faut changer la formule du Ballon d’Or parce que sinon, ça n’a aucun sens. Si réellement on désigne le meilleur du monde, il va continuer à gagner. Il n’y a aucun sens à ce qu’un défenseur ou un milieu soient en concurrence avec Leo. Ils devraient en faire un par position et ainsi nous aurions plus de joueurs récompensés comme Andrés ou Xavi qui sont des joueurs stratosphériques et n’ont pas gagné de Ballon d’Or », a-t-il indiqué.

Il a enfin évoqué pour finir les difficultés actuelles des Blaugrana, battus ce mercredi par le Celtic Glasgow (2-1, 4e journée de C1) impressionnant physiquement. L’ancien Sévillan s’est notamment rappelé du passage d’un certain Zlatan Ibrahimovic en 2009/10. « Barcelone et le foot ne font qu’un, c’est le plan A. Qu’est-ce qu’un plan B ? Nous en avons déjà eu un. Nous avions recruté un type grand avec de grandes qualités (en référence à Zlatan Ibrahimovic), et finalement, ça n’a pas marché. Au Barça, ce plan B ne fonctionne pas. Il faut améliorer le plan A. Il y a peu de temps, tout le monde était amoureux de ce plan, aujourd’hui, ça change, il y a des contradictions. Les grands savent jouer, mais pour le profil du Barça, ça ne fonctionne pas », a-t-il conclu. Zlatan Ibrahimovic appréciera...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image