leral.net | S'informer en temps réel

Le Barça réagit fermement à la sanction de la FIFA !

.Suite au communiqué de la FIFA interdisant le Barça de recrutement pour deux mercatos en raison de transferts illégaux de joueurs mineurs, la réponse des Catalans était attendue. C’est chose faite. En plus de faire part de leur volonté de faire appel, ces derniers ont également fait part de leur incompréhension devant la décision de l’instance.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Avril 2014 à 20:33 | | 0 commentaire(s)|

Le Barça réagit fermement à la sanction de la FIFA !
« La Commission de Discipline a considéré l’infraction comme grave, et a décidé de sanctionner le club d’une interdiction de transfert, aux niveaux national et international, pour deux périodes de transferts consécutives, ainsi que d’une amende de 450 000 francs suisses. Le club s’est vu accorder un délai de 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés. » La FIFA a lâché une véritable bombe en cette matinée de 2 avril. En interdisant le Barça de recrutement pour deux marchés des transferts en raison de transferts illégaux de joueurs mineurs, l’instance du football mondial a littéralement provoqué un tremblement de terre.

Un séisme qui n’est pas resté sans suite : la réponse du Barça, très attendue, est intervenue ce soir, via un communiqué sur le site officiel du club, et sobrement intitulé « clarification au sujet de la sanction infligée par la Commission de Discipline de la FIFA à la Fédération royale espagnole de football et le FC Barcelone pour des infractions liées au transfert et à l’enregistrement des joueurs de moins de 18 ans. » Le début du communiqué a posé les bases de la défense des Blaugrana, lesquels ont confirmé qu’ils feraient bien appel de la décision : « Le club présentera un appel et l’examen sera soumis à l’arbitrage du Tribunal arbitral du sport (TAS). » La suite n’est que la justification de cet appel, tenant en 14 points :

1 – Selon le communiqué officiel publié par la FIFA, la Fédération Espagnole a elle aussi été sanctionnée par le transfert de joueurs mineurs.

2 – La loi concernant la violation est destinée à protéger les mineurs des clubs sportifs en intégrant la question des droits de l’enfant, sans pour autant prendre en compte le droit à la formation et l’attention que porte le FCB au développement de La Masia.

3 – Ce modèle intègre les programmes d’enseignement de La Masia, les programmes de formation, l’hébergement, les repas, les soins médicaux, l’attention portée aux besoins des enfants, leur développement. Le FCB forme des hommes avant de former des joueurs, chose que la FIFA n’a pas pris en compte, appliquant une sanction qui ignore la fonction éducative de notre programme de formation.

4 – Tous les joueurs du FCB ont toujours eu leurs licences fédérales à jour, comme requis par les différentes instances. Tous, sans exception, et en tout temps.

5 – Chaque joueur concerné par le recours de la FIFA a été convoqué par la Fédération Catalane de Football pour participer aux championnats régionaux avec la sélection de la Catalogne.

6 – Depuis que la FIFA a lancé sa procédure, les licences de la Fédération des joueurs leur ont été retirées et ils ne peuvent plus participer à des matches officiels. Ainsi, en aucun cas, il n’y a eu de participations non réglementaires les concernant.

7 – Le FC Barcelone n’a pas enfreint la législation civile et tous les mineurs qui profitent du centre de formation sont des résidents légaux dans le pays.

8 – Les joueurs qui, par ordre de la FIFA ont vu leur licence fédérale retirée peuvent continuer avec le club, qui maintient avec eux son engagement de prendre en charge son éducation sportive, avec l’objectif de ne pas leur causer de préjudice social.

9 – Aucun joueur du FCB n’est dans une situation administrative irrégulière.

10 – Le FCB a expliqué à la FIFA, et ce depuis longtemps, la nécessité de revoir les règlements qui prétendent protéger les mineurs, afin de rendre cette protection plus efficace.

11 – Le modèle de formation du FCB a toujours reçu la reconnaissance de la FIFA, et La Masia a toujours été citée en exemple des bonnes pratiques en la matière.

12 – Nos candidats au Ballon d’Or sont un exemple de reconnaissance de la FIFA dans nos procédés de formation.

13 – Le modèle de formation du FCB aide les familles de nombreux joueurs à s’intégrer et grandir socialement.

14 – Rien qu’en Catalogne, on estime à 15 000 le nombre de joueurs mineurs et inscrits à la fédération qui seraient en situation irrégulière par le fait qu’ils soient nés en hors de l’Espagne, selon les critères de la FIFA dans sa procédure.

La défense est vigoureuse, et témoigne d’une certaine incompréhension quant à la décision de l’instance. Ne reste désormais plus qu’à attendre la suite de l’affaire, entre une éventuelle réponse de la FIFA, et surtout, la réponse du TAS. Une longue affaire en perspective.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image