leral.net | S'informer en temps réel

Le Bayern régale encore

Largement vainqueur à l'aller (4-0), le Bayern a de nouveau écrasé le Barça mercredi soir au Camp Nou (3-0). Impressionnant de maîtrise, le club munichois a rendez-vous avec Dortmund en finale le 25 mai à Wembley.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Mai 2013 à 22:00 | | 0 commentaire(s)|

Le Bayern régale encore
Il y avait comme un air de passation de pouvoir mercredi soir au Camp Nou. Le Barça, dont le modèle a ébloui l’Europe ces dernières années, a fini par tomber sur plus fort, beaucoup plus fort que lui. Le football total du Bayern Munich a triomphé sur une pelouse où beaucoup ont sombré. Huit jours après sa démonstration à l’Allianz-Arena (4-0), le champion d’Allemagne 2013 a étalé sa force en Catalogne (3-0) pour valider sa qualification en finale de la Ligue des champions. Impressionnants, les Bavarois n’ont laissé aucun espoir à des Barcelonais déjà plombés par l’absence de dernière minute de Lionel Messi.
Neuer n'a presque rien eu à faire

Mais même avec son génie, le Barça n’aurait sûrement pas pu créer l’exploit et remonter ce handicap de quatre buts. La raison ? Les Allemands étaient beaucoup trop solides pour craquer et vivre le cauchemar vécu par l’AC Milan en huitièmes de finale (2-0, 0-4). Titularisé à place du quadruple Ballon d’Or, Fabregas n’a rien fait de bon. A ses côtés, Villa et Pedro n’ont pas existé tandis que Xavi et Iniesta ont été absorbés par l’énorme pressing des visiteurs, qui n’étaient pas venus que pour défendre. Une frappe de Pedro à 25 mètres (24e) et une reprise de Xavi dans la surface (27e) ont fait office de seules occasions barcelonaises, c’est dire la peine qu’ont connue les hommes de Tito Vilanova pour contourner le mur érigé par le Bayern.

Une démonstration en deuxième période

Un mur qui s’est mué en machine pour sortir les ballons très proprement et lancer des offensives dans le dos de la défense adverse. Trois fois, Piqué a sauvé les meubles, devant Robben (12e), Lahm (18e) et Müller (26e) mais le défenseur central n’a fait que repousser l’échéance. (Presque) sans surprise, la seconde période a tourné à la démonstration. Une frappe enroulée de Robben (0-1, 48e), un but contre son camp de Piqué (0-2, 72e) et une tête de Müller (76e) ont concrétisé la promenade des troupes de Jupp Heynckes. Avant de laisser sa place à un certain Pep Guardiola sur le banc, l’entraîneur du Bayern pourrait partir sur un sacre européen le 25 mai à Wembley et clôturer en apothéose une saison exceptionnelle. Il faudra pour cela battre Dortmund, son dauphin en Bundesliga, le 25 mai à Wembley dans ce qui sera une belle fête pour le football allemand. En guise de répétition générale, les deux équipes se retrouvent samedi dans le choc au sommet du championnat allemand, qui concentre désormais tous les pouvoirs en Europe.

Source:lequipe.fr






Hebergeur d'image