leral.net | S'informer en temps réel

Le «Bolloré Sénégalais» et le «drame Sénégalais »

La polémique fait rage entre le contributeur sénégalais Mody Niang et les hommes de Cheikh Amar. Ci-dessous une réponse aux attaques contre l’homme d’affaires sénégalais.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Septembre 2009 à 04:29 | | 17 commentaire(s)|

Le «Bolloré Sénégalais»  et le «drame Sénégalais »
Du temps, Mody Niang l’a assurément. Ill ne se passe plus une semaine, sans que ce soi-disant donneur de leçon, en vérité nègre de Moustapha Niasse qui le paye gracieusement, ne se fende de longues et inutiles contributions. La dernière en date, en attendant la prochaine, les autres et encore les autres, est une série de calomnies contre un modèle, qui s’est vu attribué le titre de «Bolloré Sénégalais » tant par son parcours incroyable que par sa rigueur dans le travail : Cheikh Amar. Que reproche notre plumitif à cet homme d’affaire respecté de tous et par tous ? D’avoir la confiance des plus hautes autorités et de faire bien son travail.

C’est parce qu’il a la confiance totale des plus hautes autorités donc, à commencer par le Président de la République, que ses entreprises (Tse et Tre) sont devenues incontournables pour avoir démontré leur professionnalisme dans leur domaine. Voilà en somme ce que Mody Niang «refuse » à ce digne talibé de Serigne Saliou Mbacké, qui l’a gratifié de ses prières avant de quitter ce monde. Au moins, Tre et Tse, entre autres, ont contribué à créer des milliers d’emplois, à promouvoir l’habitat social, à renflouer le secteur à donner un coup de fouet à l’Agriculture…Cheikh Amar peut se targuer de ce bilan, si modeste est l’homme. Quid de Mody Niang ? Qu’a t-il fait pour le Sénégal, pour les Sénégalais ? Rien. Si, si, sa plume politicienne sert et continue de servir des intérêts obscurs de politiciens en mal de voix. Il clamait dans une récente tribune qu’il «faut arrêter Omar Sarr », qui avait signé le «crime» de remettre Amadou Moctar Mbow à sa place, mais c’est Mody Niang qu’on devrait arrêter. Et vite.

Au fil de ces contributions, disons vomissements, il est devenu une machine à intoxication. Un…tracteur rempli d’insultes. Qui se fonde sur des ragots et propos de rue pour fonder ses écrits, ses longues et haineuses contributions, reflets systématiques de toutes les frustrations que l’homme a glané au cours de son existence ; Mais aussi, reflet des intérêts politiciens qu’il ne cesse de servir parce que le Président de la République, Me Abdoulaye Wade, a refusé de céder à son chantage aux lendemains de l’alternance. Au fait, qu’est ce qui empêche à Mody Niang de jeter un coup d’œil sur les trésors de Moustapha Niasse, s’il veut voir, comme il le laisse entendre, un cas patent et flagrant d’enrichissement sans cause ? S’il l’avait fait, il découvrirait que son commanditaire, parce que c’est lui, est mêlé dans des manœuvres financières, lugubres et scandaleuses aux odeurs de pétrole. «Niasse est le champion des détourneurs », avait affirmé Samuel Sarr menaçant de faire un déballage sur un dossier au Kenya. Depuis cette sortie, et plusieurs années passées maintenant, Niasse n’a jamais répondu à ces accusations. Il n y répondra jamais. Parce qu’il sait que Samuel Sarr sait.

Le même Cheikh Amar que Mody Niang tente de présenter comme un «gâté » du Pouvoir n’a t-il pas offert récemment des motos pompes à des collectivités gagnées par «Benno », notamment Dakar et Saint-Louis, après avoir fait la même chose pour des collectivités bleues. Non Mody Niang, vous ne pouvez pas dénigrer Cheikh Amar. Et vous le savez ainsi que vos commanditaires. Vous avez beau déverser votre venin, cracher votre salive, multiplier les masturbations et citations à la page «contributions» des journaux ou dans le net (votre nouveau refuge) votre objectif de destruction ne sera jamais atteint. Comme les autres qui ont tenté bien avant vous, votre avenir, dans ce combat injuste et commandité, est l’echec. Une vie de contributions et d’insultes, voilà votre existence. Vous êtes, Mody Niang, un drame Sénégalais…

Modou Faye

Consultant en Marketing



1.Posté par citoyen le 16/09/2009 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aucun argument serieux,,,Et vous vous etes le negre de qui?

2.Posté par TTT le 16/09/2009 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petit NEGRE DE CHEIKH AMAR

3.Posté par jah Man le 16/09/2009 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous constatons encore une fois combien il est difficile de se faire l'avocat du diable.Nous connaissons l'homme Cheikh Amar et toute sa famille à St louis.C'est un jeune homme respectable d'une générosité légendaire.Un authentique disciple de Serigne Touba et de Serigne Saliou.Ses efforts dans la voie de Serigne touba datent de son très jeune age.Il a fini par etre comme un fils pour Serigne Saliou tellement il lui était dévoué.Son grand pére xadim Amar que j'ai eu le privilège de rencontrer a tout donné à Serigne Touba.Cheikh Amar à l'image d'unautre Cheikh Amar du gabon est un dévoué serviteur de xadimou Rassoul un travailleur infatigable.Sa relation avec le pouvoir en place découle simplement d'un Ndiguel de Serigne saliou Qui avait confiance à une époque en wade et donc avait demandé à tous le hommes d'affaires affilié à lui de collaborer avec Wade mieux il a presenté cheikh Amar a wade en lui disant que celui venait de lui acquérir des tracteurs ce qui était vrai car Serigne Saliou avait remis presque un milliard en liquide à cheikh Amar pour lui acheter des tracteurs.C'est dire toute la confiance qu'il avait en lui.Tenez vous bien Cheikh ne m'a jamais donné un franc mm si je suis un ami de son grand frère Sidy.C'est un jeune qui doit devenir une fierté pour notre car c'est un modèle de loyauté et de dévouement
un véritable soldat du mouridisme sans aucun doute il fait parti des milliardaires de Serigne Touba n'en déplaise à Mody niang et à tous ces détracteurs.C'est un patriote de haute facture que n'importe quel régime au Sénégal doit respecter et soutenir. Dieu sait que je suis contre wade mais ne tirons pas sur ceux qui sont de nos jours les fers de lance de notre économie.Il nous appartient d'aider des hommes comme cheikh Amar à parfaire leurs entreprises car j'ai l'intime conviction que tout ce qu'ils font du matin au soir c'est pour le sénégal.La perfection n'étant pas de ce monde cheikh reste un homme valable et valeureux qui mérite toutes les décorations de la république.
Un frère de st louis Alpha cissé

4.Posté par ismaila le 16/09/2009 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr le consultant,
Vous demandez à Mody Niang de jeter un coup d'oeil sur les trésors de Moustapha Niasse,et vous ajoutez que ce dernier n'a jamais répondu aux accusations de Samuel Sarr,parce qu'il sait que Samuel Sarr sait!

Mais ils savent quoi?Ne soyez pas des lâches et allez au fond des choses.
Sinon vous vous taisez.
Arrétez vos sempiternels complots et coups bas contre le Peuple

5.Posté par mouss le 16/09/2009 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ecoutez,nous tous ce que nous voulons c'est une gestion saine des deniers de notre pays,si ce type Cheikh Amar (je m'en fout de son mouridisme ou de sa tidjanité) est mêlé de près ou de loin à ces milliards détournés et pillés du contribuable sénégalais,il doit rendre compte au même titre que tous ceux qui sont impliqués.Et croyez moi ce scandale ne restera jamais impuni.Donc le mieux est qu'il s'explique au lieu de nous servir des trucs genre il est disciple de Serigne Saliou ou son pére était talibé de Serigne Tel,on en a rien à cirer.On veut nos sous

6.Posté par le peuple le 16/09/2009 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vs savez nous respectons l'homme cheikhe Amar et tout ce qu'il fait pour le senegal nous respectons sa mouridité et comprenons le fait que Serigne Saliou l'ait mis en contacte avec Wade parceque c'est un travailleur. Mais cela n'empeche qu'il doit rendre compte, on l'a citer sur des scandales pourquoi ne pas laver son honneur s'il n'a rien a se reprocher? S'il ne le fait pas pour le peuple qu'il dit servir, ni pour l'homme integre dont il est le diciple (Cheikh saliou) qu'il le fasse pour lui et sa famille. Personne n'est dupe on est dans un stade ou maintenant ceux qui collaborent avec le regime sont comptable de leur bilan et croyez moi Monsieur Cheikh Amar Ce regime nous a fait plus de mal que du bien. Ce sentiment est partagé par la majorité des senegalais il faut etre aveugle comme ceux qui nous dirrigent pour ne pas se rendre compte que le peuple en a marre d'eux et de leurs collaborateures . STP! eloignez vous d'eux si vous voulez faire long feu. Vous vous etes fait sans eux et vous survivrez apres eux mais pour cela il faudra tenir compte de l'avis du peuple que vous dites servir. Ce meme PEUPLE qui vous dit de vous eloignez de ces gens avec qui il est en instance de divorce s'il ne l'a deja fait. Et ce conseil est valable pour tous ces braves senegalais qui se sont fait sans ce regime et qui, de part leur proximité avec celui ci sont en train de perdre l'estime du PEUPLE ( Serigne Mboup et Autres........)
VIVE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL LIBRE ET DEMOCRATIQUE!

7.Posté par ngaary le 16/09/2009 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous tombez trés bas Monsieur, que je sache Mr Mody Niang n'est pas un militant de L'Afp. Latif est manipulé par Tanor, Mody Niang par Niasse , Dieye peut être de Dansokho, Pr Diouf de Bathily et vogue la galère. Chez vous personne comme vous n'est automne et indépendant. Que vient faire ici "talibé serigne Saliou" et autres balivernes. Vous ne trompez personne répondez à l'essentiel et puis ne soyez pas lâches, en tout cas ce n'est pas un Samuel Sarr qui donnera des leçons à Moustapha Niasse. Un inspecteur d'enseignement n'a rien fait pour le sénégal? Qui vous a appris à lire et à écrire? Vous êtes un pauvre type.

8.Posté par Almamy le 16/09/2009 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui connaissait Cheikh Amar avant 2000 ? Qui ? Qui ?
Aviez-vous entendu parler de TSE avant 2000? Cheikh Amar est une fabrication de l'alternance. on lui des marchés sans appels d'offre ( ex: les tracteurs de la GOANA, les matériels agricoles...) et en revanche, il ristourne les commissions. c'est aussi simple.
Cheikh est un bon élève et très discipliné pour eux.
Ses mentors lui ont créé TRE (une société immobolière) pour lui filer tout ce qui est immobilier sans appel d'offre au détriment de la SNHLM et de la SICAP. C'est ça la réalité: des hectares aux almadies et les immeubles du monument de la renaissance.
TRE comme NAMORA sont des sociétés parrainées par Wade et famille.
ça n' rien à voir avec la mouridité et le saint serigne saliou.
La presse ne foiune jamais dans les affaires de Amar car il fourgue beaucoup de publicité

9.Posté par Awa le 16/09/2009 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aminata TALL et Abdoulaye WADE

Les jours passés, madame Aminata TALL a fait dans la presse une sortie fracassante, dans laquelle elle déclare essentiellement qu’elle n’est pas en disgrâce, mais qu’elle observe un temps de réflexion d’où pourraient sortir des idées bénéfiques pour les libéraux.
Mais il est remarquable que par ailleurs, madame TALL n’a pas manqué de signaler avec insistance, les tromperies de WADE et son caractère machiavélique. Or, ces affirmations permettent de penser que madame TALL, a pu faire l’objet d’un traitement qu’elle considère comme une trahison de la part de WADE.
Bien sûr qu’en s’intéressant à l’affaire Aminata TALL-Abdoulaye WADE, il ne s’agit pas d’opposer la bonne foi d’Antigone à la tyrannie de Créon ; ni de s’intéresser de façon indue sur ses fréquentations d’alcôve. Il s’agit tout simplement d’observer et de tenter d’analyser une séquence de l’histoire politique de notre pays, et cela relève du domaine public. Car, nul ne peut étudier l’itinéraire du PDS, sans qu’à un moment ou à un autre, son attention ne soit retenue par cette fameuse période où Aminata TALL, ayant descendu feu Coumba BÂ de son piédestal, était devenue à la fois présidente nationale des femmes du PDS, et favorite du secrétaire général national.
Cette position de favorite acceptée par Aminata TALL faisait penser à Aristote et Pascal qui disaient que «derrière chaque acte posé par l’homme se trouve la recherche volontaire du bonheur ». En effet, il n’y avaient pas d’autres explications pour comprendre pourquoi madame Aminata TALL, jeune intellectuelle, coquette, attirante, dont tout en elle contrastait avec WADE qui, de surcroît n’était pas en position d’offrir une quelconque perspective sociale dans l’immédiat ; tandis qu’au même moment, certaines de ses collègues comme madame Awa NDIAYE, utilisaient leur corps et leur malice pour capturer des conseillers techniques français (payés en monnaie forte) et des pontes du P.S ayant un tiroir-caisse.
WADE dont le machiavélisme et le sadisme auraient suscité à la fois l’envie de Machiavel et celle du conte de Sade, était parvenu à éteindre en madame TALL toute perspicacité pouvant conduire à la prévention ou à la suspicion, en la persuadant par ses agissements, qu’elle occupait désormais la place de l’épouse, mère de ses deux enfants : Karim et Sindjély.
Ainsi des nuits durant, et ce pendant des années, Viviane a subi le pire des supplices auxquels une femme pourrait être soumise : être manifestement délaissée et condamnée à tolérer la nuit venue, que son époux occupe la chambre d’à côté avec sa maîtresse que l’on entend parfois s’adonner de façon bruyante aux « bouderies de la bien aimée ».
Madame Viviane WADE, pleurant, se tournant et se retournant dans son lit, n’a survécu que grâce à la pratique de l’autosuggestion, laquelle lui insufflait la force de résister. La formule qu’elle avait choisie et qu’elle ressassait sans cesse, était empruntée de l’adage selon lequel : « la vengeance est un repas qui se mange froid ».
Aujourd’hui Abdoulaye WADE a été élu Président de la République et détient le pouvoir d’offrir des strapontins ; à dire vrai, c’est le moment dont a toujours rêvé madame TALL pour désintéresser son « sacrifice » par l’assouvissement de son amour de l’argent et du pouvoir. Mais, après 26 années d’épreuves sur le champ politique et 88 ans d’âge, Abdoulaye WADE n’a pas échappé à l’outrage du temps qui, le moment venu, atrophie, obscurcit, flétrit et refroidit tout ce qui faisait l’humus de l’homme. Réduit à cet état, Abdoulaye WADE, pour donner le change au peuple, à nécessairement besoin d’être assisté activement par sa famille dans l’exercice de ses fonctions. C’est donc le temps du repentir pour WADE et du triomphe pour Viviane et ses enfants.
En tout état de cause, il est à se réjouir de voir madame Aminata TALL dont l’illusion s’est fracassée contre le réel, de tourner le regard vers ses compatriotes d’infortune, qui naguère débordant d’espérance, étaient accourus le 19 mars 2000 pour remplir les urnes en faveur de WADE. Ce dernier étant passé maître dans les arts de la dissimulation et de la tromperie, les sénégalais étaient loin de se douter que leur idole n’était ni un républicain, ni un démocrate, mais plutôt un monarque absolutiste. Pour cheminer avec lui, il faut avoir le caractère du chien battu. Il faut qu’au gré de ses humeurs, il puisse t’exposer à l’infamie, te rejeter sans état d’âme et te faire accourir, oreilles basses, le queue chantant ses louanges, au moindre claquement de doigts.

AWA

10.Posté par MBAYE BEYE le 16/09/2009 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel BOLLORE Sénégalais ? Vincent BOLLORE n'a rien à voir avec ce prédateur. A preuve : Vincent BOLLORE est entré à la BNP comme trieur d'effets de commerce avec un Certificat d'Aptitude Professionnelle en Electricité. Très vite il se rendit compte que la Banque commerciale appartient d'abbord au juriste privés. Il débuta des études de droit en passant par la Capacité et finit par obtenir au bout de 05 années une licence en Droit Privé. Il fut par la suite Fondé de pouvoirs puis Directeur toujours à la BNP avant de négocier un départ et d'investir dans les amballages carton et pklastique enrachetant des locaux désaffectés d'une usine abandonnée depuis la seconde guerre mondiale. Après une garande réussite dans le domaine de l'amballage qu'il a révolutionné il investit l'armement maritime ensuite le tabac et tout dernièrement la Banque où petit à petit il revient pour cette fois - ci investir. C'est ce Monsieur qui est Vincent BOLLORE.
Cheikh AMAR, nous le savons tous est le prête nom de ces voleurs de l'alternoce et je mets au défi quiconque parviendra à me dire le métier de cet individu. De même, je défie toute personne qui me donnera la physionomie du Capital de Tracto service équipement (tse) prouvant que cette Entreprise appartient bien au quidam. Cheikh Amar est un pauvre type qui gère l'argent volé au contribuable sénégalais par cette Cosa Nostra à qui nous avons commis la bévue de remettre le pouvoir. Mais 2012 c'est presque arrivé, presque. Ce prédateur est évidemment bien aise de porter plainte contre Mody NIANG puisqu'il le fait pour d'autres qui l'ont fait attendre le temps qu'ils mesurent l'étendue des dégats causés par l'accusation avant de se décider à lui donner l'ordre de porter plainte. Il a porté plainte après donc en avoir reçu l'ordre. Des gens comme lui, auront des montagnes et des montagnes de problèmes lorsque les libéraux seront chassés du pouvoir parce qu'ils devront s'expliquer sur des choses qu'ils ignorent en réalité. Il parle d'avoir été diffamé alors que jusqu'à présent pas une seule fois il n'a démenti de telles affirmations de Mody NIANG. Pas une seule fois. C'est parce qu'il ne peut pas. Ses mandants pour qui il gère cet argent lui demandent de la boucler et de faire ce qu'ils lui disent c'est - à - dire porter plainte, le reste ils s'en occupent et le reste c'est chercher à emprisonner Mody NIANG comme ils l'ont fait avec Seck de 24 heures Chrono. Un pauvre type je vous dis ce Cheikh AMAR en plus fauché qui ne vit que des subsides que lui versent ses maîtres. Il fait partie des rares espèces qui aujourd'hui sacrifient sans états d'âme toutes leurs descendances pour quelques pièces d'argent et une pseudo notoriété. Heureusement, cette espèce est en voie de disparition parce que le monde avance et de plus en plus la malversation quelle que puisse être sa nature relèvera de plus en plus d'esprits arriérés comme Cheikh AMAR. J'ai pitié de lui.

11.Posté par Billy Seck le 16/09/2009 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cheikh amar etait un simple locataire de la cité BIAGUI jusqu'à 2004 qui vendait des tracteurs "ailes de dinde" retapées,Qu'on arréte de embéter avec ce genre de guz sorti du néant et choisi à dessein par les vautours de l'alternance pour sa docilité et sa manupulabilité.
Et demain, comme tous les autres petits cons fabriqués par la wadésie, il payera le prix de ses compromissions et connivences mafieuses.

12.Posté par MBAYE BEYE le 16/09/2009 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel BOLLORE Sénégalais ? Vincent BOLLORE n'a rien à voir avec ce prédateur. A preuve : Vincent BOLLORE est entré à la BNP comme trieur d'effets de commerce avec un Certificat d'Aptitude Professionnelle en Electricité. Très vite il se rendit compte que la Banque commerciale appartient d'abord aux juristes privés. Il débuta des études de droit en passant par la Capacité et finit par obtenir au bout de 05 années une licence en Droit Privé. Il fut par la suite Fondé de pouvoirs puis Directeur toujours à la BNP avant de négocier un départ et d'investir dans les amballages carton et plastique en rachetant au franc symbolique des locaux désaffectés d'une usine abandonnée depuis la seconde guerre mondiale. Après une garande réussite dans le domaine de l'amballage qu'il a révolutionné il investit l'armement maritime ensuite le tabac et tout dernièrement la Banque où petit à petit il revient pour cette fois - ci investir. C'est ce Monsieur qui est Vincent BOLLORE.
Cheikh AMAR, nous le savons tous est le prête nom de ces voleurs de l'alternoce et je mets au défi quiconque parviendra à me dire le métier de cet individu. De même, je défie toute personne qui me donnera la physionomie du Capital de Tracto service équipement (tse) prouvant que cette Entreprise appartient bien au quidam. Cheikh Amar est un pauvre type qui gère l'argent volé au contribuable sénégalais par cette Cosa Nostra à qui nous avons commis la bévue de remettre le pouvoir. Mais 2012 c'est presque arrivé, presque. Ce prédateur est évidemment bien aise de porter plainte contre Mody NIANG puisqu'il le fait pour d'autres qui l'ont fait attendre le temps qu'ils mesurent l'étendue des dégats causés par l'accusation avant de se décider à lui donner l'ordre de porter plainte. Il a porté plainte après donc en avoir reçu l'ordre. Des gens comme lui, auront des montagnes et des montagnes de problèmes lorsque les libéraux seront chassés du pouvoir parce qu'ils devront s'expliquer sur des choses qu'ils ignorent en réalité. Il parle d'avoir été diffamé alors que jusqu'à présent pas une seule fois il n'a démenti de telles affirmations de Mody NIANG. Pas une seule fois. C'est parce qu'il ne peut pas. Ses mandants pour qui il gère cet argent lui demandent de la boucler et de faire ce qu'ils lui disent c'est - à - dire porter plainte, le reste ils s'en occupent et le reste c'est chercher à emprisonner Mody NIANG comme ils l'ont fait avec Seck de 24 heures Chrono. Un pauvre type je vous dis ce Cheikh AMAR en plus fauché qui ne vit que des subsides que lui versent ses maîtres. Il fait partie des rares espèces qui aujourd'hui sacrifient sans états d'âme toutes leurs descendances pour quelques pièces d'argent et une pseudo notoriété. Heureusement, cette espèce est en voie de disparition parce que le monde avance et de plus en plus la malversation quelle que puisse être sa nature relèvera de plus en plus d'esprits arriérés comme Cheikh AMAR. J'ai pitié de lui.

13.Posté par Billy Seck le 16/09/2009 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cheikh amar : un vendeur de tracteurs " ailes de dinde" retapés....et qu'on arréte de nous embêter avec ce genre de gus sortis du néant

14.Posté par boule fale le 17/09/2009 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bjr
oui ce monsieur AMAR travaille " pour le senegal" mais s'il payait ses dettes locatives , il serait d'avantage un modéle pour les sénégalériens que nous sommes
mais comme le dit si bien lecoran on peut payer c'est dettes le jour J à défaut de les payer de son vivant .
LES 99 JOURS SONT POUR VOUS Mr AMAR MAIS IL Y AURA UN JOUR LE CENTIENE POUR CEUX QUI N' ONT QUE DIEU COMME REFUGE

15.Posté par Edge le 17/09/2009 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mouss, je crois que vous vous trompez de personne. Car Cheikh Amar n'a pas pris votre argent demandez le au contribuable, lui il travaille et vous ferez mieux de faire comme lui et de faire prospérer le Sénégal, créer des emplois. C'est mieux que de vous en prendre à un honnête citoyen qui a créé bcp d'emplois et qui aide bcp de sénégalais.
Machallah tchi sène tiat ak sène lamigne. Cheikh Amar a une mère - un père - un frère et des soeurs comme tout un chacun. Lawla thiat.
A bon entendeur salut.

16.Posté par Edge le 17/09/2009 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mbaye BEYE lui c'est un rancunier qui n'a rien de quelqu'un qui aime son sénégal. Faites mieux de travailler et laisser le fils des autres qui aime son pays et qui travaille à y contribuer de manière concrète. M. NIANG tout le monde le connaît de ces piques, il parle pour ne rien dire c'est quelqu'un qui veut que le pouvoir l'appelle pour l'engraisser. Mais il n'a qu'à essayer de vivre de son gagne pain.
Mes chers ne soyez pas méchants la vie est ainsi faite de pauvres et de nantis c'est Dieu qui l'a voulu ainsi. Soyez un peu tolérants et je suis à peu près sûr que vous faites partie des gens que Cheikh Amar aident et qui ne sont rien que des envieux.
Khamoulène louko yayam boté donc mandou lène tchi ay biram

17.Posté par Expert le 17/09/2009 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne le connaissait pas avant 2.000,c'est un nouveau riche,comment l'est il devenu?avec quel argent?qui sont ses partenaires?d'ou provient sa richesse?
Les senegalais doivent savoir

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image