leral.net | S'informer en temps réel

Le Bossoya dans la tourmente: Six jeunes de Thilogne convoqués à la gendarmerie d'Ourossogui


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Juin 2015 à 21:52 | | 2 commentaire(s)|

Le Bossoya dans la tourmente: Six jeunes de Thilogne convoqués à la gendarmerie d'Ourossogui
Suite à leur décision de vouloir organiser une marche pour dénoncer le manque de considération de l’Etat envers leur ville, six jeunes Thilognois ont été convoqués ce mercredi à la brigade de gendarmerie d’Ourossogui. Ils ont été entendus par le commandant de brigade, avant d’être libérés. A leur sortie, leur porte parole, Amadou Alassane Sow alias Zorro, nous a fait part de ses impressions. « Nous sommes venus répondre au commandant de brigade, suite à une convocation, rappelle-t-il. Cette convocation fait suite à notre souhait de tenir un point de presse le dimanche 14 juin à Thilogne, précise-t-il. »

Mais un simple point de presse peut-il valoir une convocation ? Zorro se fait plus précis. « Notre objectif, c’est de dénoncer le manque de considération du président Macky Sall envers notre ville. Depuis trois ans, nous attendons les promesses électorales en vain, et pourtant Thilogne est un des bastions de l’Apr, rappelle-t-il. L’hôpital que le gouvernement nous avait promis, ne sera probablement pas construit à Thilogne, si l’on en croit aux déclarations de Farba Ngom, qui a dit à qui veut l’entendre que Thilogne n’avait pas de place pour abriter cet établissement sanitaire ».

Malgré cette convocation à la gendarmerie, les jeunes Thilognois maintiennent leur point de presse, et sont décidés d'aller jusqu’au bout pour se faire entendre.

L’honorable député Farba Ngom que nous avons joint au téléphone a décidé de s’exprimer sur le sujet.

lefoutanke.com






Hebergeur d'image