leral.net | S'informer en temps réel

Le Cameroun a été dompté

Battu au Cap-Vert il y a un mois (0-2), le Cameroun a pris sa revanche au retour (2-1). Mais ce court succès est insuffisant pour les Lions Indomptables, qui vont manquer la prochaine CAN.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Octobre 2012 à 09:31 | | 0 commentaire(s)|

Le Cameroun a été dompté
Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Cameroun ne participera pas à la prochaine Coupe d'Afrique des nations en Afrique du Sud (19 janvier - 10 février 2013). Les Lions Indomptables avaient pourtant un tirage plutôt facile en héritant du Cap-Vert, modeste sélection de l'attaquant lillois Ryan Mendes. Mais la bande à Eto'o n'a pas réussi à passer ce col. C'est un échec retentissant pour les hommes d'Akono, battus à la surprise générale il y a un mois au Cap-Vert (0-2) et incapables de frapper fort au retour, chez eux à Yaoundé. Ils avaient une énorme pression sur les épaules ce dimanche devant un public bouillant qui ne s'attendait pas à vivre pareille désillusion. Les Camerounais ont certes arraché un petit succès à la dernière seconde (2-1) mais pas la qualification...
Trois buts à remonter à la pause...
Ils ont d'abord raté leur entame, et ils ne s'en sont jamais remis. Plombés, ils ont longtemps été neutralisés par une valeureuse équipe capverdienne, qui a parfaitement tenu le choc notamment lors d'une seconde période où ils ont défendu leur camp bec et ongles. Quand a débuté le deuxième acte, le Cameroun devait inscrire pas moins de trois buts pour espérer se qualifier. Trois buts, car le Cap-Vert a eu le don d'ouvrir le score dès la 11e minute par Heldon sur coup franc. Dos au mur, les Lions Indomptables ont égalisé par Achille Emana, buteur à bout portant (22e).
Olinga, 16 ans et premier but !
Longtemps, ce fut la seule lueur pour un Cameroun impuissant et qui a fini la partie dans un stade vidé de ses supporters défaits partis la tête basse vingt minutes avant la fin et sous des trombes d'eau. Un spectacle d'une incroyable tristesse. Dans le temps additionnel, le jeune attaquant de Malaga Fabrice Olinga (16 ans !) a quand même donné la victoire aux siens pour sa première sélection... Cette réaction fut évidemment trop tardive donc vaine. Le Cameroun sera le grand absent de la prochaine CAN. Pour Eto'o et ses camarades, une page se tourne. Elle restera comme l'une des plus sombres de cette sélection. Pour les Requins Bleus, en revanche, il s'agit d'un exploit historique. Car si le Cameroun rate sa deuxième CAN consécutive, le Cap-Vert, lui, connaîtra pour la première fois de son histoire la phase finale.
Ça c'est beau ! - D. Mi.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image