leral.net | S'informer en temps réel

Le Colonel Ndao explique sa résilience après son arrêt de rigueur


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Avril 2015 à 12:26 | | 6 commentaire(s)|

(Texte et Vidéo) Pour sa première sortie médiatique, le colonel de gendarmerie, Abdou Aziz Ndao, l'auteur du très polémique livre " Pour l'honneur de la gendarmerie ", est revenu sur son arrêt de rigueur après son brûlot. Invité de l'émission " Ca me dit Mag " de Pape Alé Niang ce samedi, le colonel a surpris son monde (et son interlocuteur) en affirmant que c'est à sa demande que son arrêt de rigueur a été prolongé d'un mois. Et, pour cause, il voulait savoir, de visu, quelle opinion " ses hommes " (les gendarmes) avaient de lui après qu'il ait fini de purger sa peine. Aussi, narre-t-il, en homme libre il continuait à arpenter les allées du camp Samba Diéry Diallo, où il était maintenu en arrêt de rigueur, passant devant " ses hommes ", discutant avec eux, etc. Au finish, au regard que ceux-ci portaient sur lui, il avait fini de se convaincre qu'ils avaient toujours de lui la même estime et le même respect. Il pouvait ainsi, après un mois, rentrer chez lui la tête haute et fier. Ce n'est donc pas par peur pour sa sécurité qu'il était resté au camp, mais bien par un souci de résilience qui le réconcilierait avec lui-même, lui qui avait accepté son arrêt de rigueur (pour faillite à son devoir de réserve et révélation de secrets-défense) comme justifié. ll s'agissait donc plus pour lui " d'une retraite spirituelle " que d'autre chose. Sacré colonel !






Hebergeur d'image