leral.net | S'informer en temps réel

Le Communiqué du conseil des Ministres du mercredi 2 novembre 2016


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Novembre 2016 à 22:41 | | 0 commentaire(s)|

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 2 novembre 2016, à 10 heures, au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat exprime la solidarité de la Nation à la communauté chrétienne, à l’occasion de la célébration de la Toussaint, et adresse ses ferventes prières aux disparus, réitérant également son attachement à la cohabitation pacifique entre les communautés religieuses du Sénégal, et à la consolidation dynamique du dialogue Islamo- chrétien.

Revenant sur l’installation du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, le 31 octobre 2016, et la modernisation de l’Administration territoriale, le Président de la République renouvelle ses chaleureuses félicitations aux Hauts conseillers, ainsi qu’au Président de la nouvelle institution. Cette assemblée consultative créée par le Président de la République, pour marquer l’importance primordiale qu’il accorde à l’ancrage durable d’une véritable République de proximité, doit être le creuset où s’affirment les aspirations de bien-être des populations de l’ensemble des territoires et terroirs du Sénégal, dans un consensus national permanent.

A cet effet, conformément à la lettre et l’esprit de la révision constitutionnelle du 20 mars 2016, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement, d’apporter au Haut Conseil des Collectivités Territoriales tout l’appui nécessaire à son fonctionnement dans les meilleures conditions.

En outre,  il lui indique l’impératif de solliciter, chaque fois que de besoin et selon les modalités officielles approuvées, ses avis en matière d’aménagement attractif du territoire, d’approfondissement de la décentralisation et de territorialisation des politiques publiques. De même, le Président de la République invite le Gouvernement à poursuivre le dialogue constructif avec les Collectivités territoriales, afin de promouvoir, avec les acteurs institutionnels et les partenaires de l’Etat, un développement territorial accéléré, équitable et durable.

A cet égard, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’intensifier le processus de rénovation et de modernisation de l’Administration territoriale d’Etat, avec la finalisation et la signature de la Charte de la Déconcentration, et invite le Premier Ministre à tenir un Conseil interministériel de l’Administration territoriale, dans les meilleurs délais.

Evoquant par ailleurs, la bonne préparation de la Journée nationale de l'Elevage, évènement majeur du calendrier national, qui sera célébré le 8 décembre prochain, à Ndioum, le Président de la République rappelle au Gouvernement la nécessité de la mise en œuvre effective des engagements pris pour la réhabilitation des structures et zones de développement de l'élevage et le renforcement du rôle des opérateurs privés dans l'extension des performances du sous-secteur. En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à assainir la pratique de la médecine vétérinaire, et à lutter contre les produits vétérinaires de contrefaçon qui inondent le marché.

Abordant la préparation de la prochaine session budgétaire, le Président de la République demande au Premier Ministre de veiller à la bonne préparation des passages du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique et informé les membres du Conseil des résultats de son voyage en Pologne.

Le Premier Ministre a axé sa communication sur les principes de fonctionnement du Gouvernement, avant de rendre compte du suivi et de la coordination de l’activité gouvernementale.
Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale, en évoquant l’agenda proposé par le Sénégal et adopté par le Conseil de Sécurité des Nations Unies dont la présidence mensuelle est assurée par notre pays, depuis le 1er novembre 2016.   

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.
Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du déroulement de la campagne agricole 2016-2017.
Le Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie a rendu compte de la participation du Sénégal au Sommet de l’Habitat, à Quito, en Equateur, et de l’état d’avancement des pôles urbains.

Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable a fait le point des préparatifs de la participation du Sénégal à la  22ème Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (COP 22), prévue du 7 au 18 novembre 2016, à Marrakech, au Maroc.

Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent a rendu compte de l’état d’avancement des différents projets et réformes.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté :
  • le projet de loi portant loi organique portant sur la Cour Suprême ; 
  • le projet de loi organique portant statut des magistrats ;
  • le projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Musée des Civilisations noires (MCN) ;
  • le projet de décret portant modification du décret n°2016-482 du 20 avril 2016 portant création de la Délégation générale au Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam.
Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
  • Monsieur Monsieur Ousmane NDOYE, Administrateur de société est nommé Délégué général adjoint à la Délégation générale au Pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam ;
 
  • Monsieur Cheikh FAYE, Inspecteur de l’Enseignement moyen-secondaire, précédemment Inspecteur d’académie de Kédougou est nommé Inspecteur d’académie de Sédhiou, poste vacant ;
 
  • Monsieur Oumar MBENGUE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Sédhiou, en remplacement de Monsieur Hamadou BALDE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Abiboulaye SIDIBE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Kolda, en remplacement de Monsieur Mamadou BADIANE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Samba Ndao TALL, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Kaffrine, en remplacement de Monsieur Oumar MBENGUE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur  Pierre DIOUF, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Diourbel, en remplacement de Monsieur Abdoulaye CAMARA, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Youssoupha GUEYE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Kaolack, en remplacement de Pierre DIOUF, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Baboy dit Sada LY, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Tambacounda, en remplacement de Monsieur Samba Ndao TALL, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Mamadou GUEYE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Thiès, en remplacement de Monsieur Abiboulaye SIDIBE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Hamadou BALDE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Saint-Louis,  en remplacement de Monsieur Baboy dit Sada LY, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur, Abdoulaye CAMARA, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Matam, en remplacement de Monsieur Youssoupha GUEYE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Mamadou BADIANE, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Fatick, en remplacement de Monsieur Falilou FAYE, appelé à d’autres fonctions ;
 
  • Monsieur Tamsir SAKHO, Ingénieur agronome est nommé Directeur régional du Développement rural de Kédougou, en remplacement de Monsieur Mamadou GUEYE, appelé à d’autres fonctions.
 
Le Ministre, Porte-parole du Gouvernement






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image