leral.net | S'informer en temps réel

Le Doyen des juges porte plainte contre le substitut général Djibril Bâ

PROLONGATIONS DU JUGEMENT DE L’AFFAIRE SEYNABOU SECK DEVANT LE PREMIER PRESIDENT PRES LA COUR D’APPEL

Dans une missive adressée hier au premier président prés la Cour d’appel, avec ampliation au procureur général, le doyen des juges d’instruction porte plainte contre le substitut général Djibril Bâ, avocat général lors du jugement, vendredi dernier, de l’affaire Seynabou Seck. Le juge du premier cabinet déplore les déclarations de Bâ, demande une enquête pour situer les responsabilités et prendre des sanctions. Ils étaient nombreux hier au temple de Thémis à soutenir que Djibril Bâ a poussé le bouchon trop loin. Le doyen des juges estime que son honneur a été bafoué et jeté en pâture dans la presse, à travers les déclarations surprenantes du magistrat Bâ.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Janvier 2011 à 12:18 | | 7 commentaire(s)|

Le Doyen des juges porte plainte contre le substitut général Djibril Bâ
Le doyen des juges d’instruction de Dakar, Mahawa Sémou Diouf, a adressé hier une correspondance au premier président de la Cour d’appel de Dakar pour dénoncer les propos excessifs tenus vendredi passé, lors de la dernière journée de la quatrième session des Assises, par le substitut général Djibril Bâ. Des sources proches de la Cour d’appel, soulignent que le juge du premier cabinet a dénoncé, dans la missive, les « propos malveillants » du substitut général, en plus de demander que toute la lumière soit faite sur ses déclarations, les responsabilités situées et les sanctions prises. Le magistrat Djibril Bâ, qui exerçait en tant qu’avocat général lors de ce procès, a poussé le bouchon en traitant le juge instructeur de l’affaire Seynabou Seck (du nom de cette fille de quatre ans décapitée à Rufisque) de « paresseux » qui l’a « déçu ».

Le réquisitoire du juge Ba à l’endroit de son collègue reposait sur « un argumentaire extrêmement lége », comme l’ont noté des magistrats consultés hier. En plus de s’en être violemment pris aux gendarmes en charge de l’enquête, il a affirmé que le « juge d’instruction devait se transporter sur les lieux » où le corps a été découvert. Une « absurdité » puisque si cela devait être le cas, pourquoi le Parquet général n’a pas fait cette demande au cours de l’instruction ? Surtout que cette procédure, selon une source, a précédé Mahawa Sémou Diouf de…trois ans. « Djibril Bâ n’est pas sans savoir que l’instruction est une mesure libre et que le juge n’a pas besoin d’effectuer un transport sur les lieux de découverte d’un crime ou d’un corps, pour se faire une intime conviction. « Mahawa l’a encore rappelé dans sa lettre », signalent des interlocuteurs proches du parquet général.
Hier, ils étaient nombreux au tribunal à s’insurger contre les déclarations jugées « malheureuses » du juge Djibril Bâ qui aura quand même réussi à faire les choux gras de la presse. Un avocat renseigne, sous le sceau de l’anonymat, que le Doyen des juges et le substitut général en question ont été reçus par le procureur général. Des sources judiciaires précisent même que le Doyen des juges n’est pas allé par quatre chemins, lors de cette rencontre, pour dénoncer les propos de l’avocat général. Le comble, c’est que ce dernier se serait rendu ensuite dans le bureau de Mahawa Sémou Diouf pour jurer qu’il va envoyer une mise au point à la presse, avant de se rétracter. « Le Doyen des juges lui a demandé de quitter son bureau avant de saisir le premier président prés la Cour d’appel, avec ampliation au procureur général », confie une source informée. « Mais qui est-il pour s’en prendre à un juge aussi respecté que Mahwa ? », s’interrogent des sources judiciaires qui disent ne pas comprendre cette sortie qu’elles qualifient de « malheureuse ». D’ailleurs au niveau de la Gendarmerie, certains ne cachaient pas leur courroux car considérant, comme le soutient le doyen des juges dans sa lettre, que « Bâ est sorti de sa réserve ».

Dans sa missive, le doyen des juges a dénoncé, selon plusieurs sources, les « commentaires publics personnels » du juge, qui sont « désobligeants » tout en portant « atteinte à son honorabilité ». Les mêmes interlocuteurs ajoutent que Mahawa Sémou Diouf juge que Djibril Bâ qui « a violé sa déontologie », l’a « outragé » avec ses déclarations « malveillantes » largement relayées dans la presse et très commentées hier au tribunal. Où tout le monde presque reconnaît le professionnalisme du juge du premier cabinet qui a géré et continue de gérer des dossiers ô combien sensibles, sans la moindre faille.

Cheikh Mbacké GUISSE l'asquotidien




1.Posté par diouf le 04/01/2011 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne vois pas en quoi il est à blâmer;il n'a dit que ce que toutle monde sait déjà.il ya plein d'innocents dans les prisons par la faute des gendarmes et policiers qui sont pressés de boucler les dossiers à eux confiés,et qui n'hésitent jamais à incriminer des innocents et leur faire signer des procés-verbaux sous la torture.aussi les juges d'instruvtion ne font pas corectement leur travail,c'est une pure vérité.on dit que ce n'est pas obligatoire qu'on procède à une reconstitution;mais il est important pour se faire une convicyion.la preuve que Bâ a raison,les 4 inculpés sont déclarés innocents;après (je pense) 4 ans sous les verrous.

2.Posté par hassane le 04/01/2011 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UNE éNIEME FOIS JE SUGGERE AU CHEF DE LETAT DE PRENDRE UNE MESURE DELOIGNEMENT DE CE SIMPLE DESPRIT DE PROCUREUR QUE LE DOYEN DES JUGES NE RESPECTE PAS...CEST UN SECOND...IL PEUT PAS SIMPOSER....

3.Posté par zal le 04/01/2011 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si c'est le djibril ba qui était delegué du procureur à guédiéwaye vers la fin des années 90 je confirme que c'est un corrompu. je me rappelle d'un dossier où il avait pris parti puor un un des protaganistes parce qu'il avait empoché une enveloppe. le dossier concernait des ressortissants sénégalais vivant en europe.

4.Posté par cissé le 05/01/2011 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Djibril Ba est un arrogant un arriviste imbu de sa personne.il est injuste

5.Posté par Marcel le 05/01/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Entre Abdoulaye Wade et «ses enfants» l’amour qui s’est tissé au passé continue et, nous l’espérons, continuera de se conjuguer au futur. Ce sera, pour les générations futures, une très belle leçon d’engagement et de fidélité.

Lire la suite:

6.Posté par HASSANE le 05/01/2011 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la corruption au tribunal régional cest le style de conduite des jeunes juges qui y officient...cest la faute à serigne diop qui a eu laudace dy placer à la tete du parquet un incompétent un vendeur de charbon comme lassana diabé pour régler ses problèmes personnels...cest indigne dun patriote...AUJOUDHUI on a bluffé encore le chef de letat pour le promouvoir à la mediature...faut rien attendre de ce monsieur inefficace bon pour uniquement copy coller et dicter aux etudiants... Tout ceci sur le dos de wade il ne le merite car cest un bosseur en dépit de son âge...Au régional cest du nimporte quoi!!! CEST TOUT SAUF UN TRIBUNAL...il faut que le chef de létat le mette dans ses grands chantiers la Justice...les eléments produits par lEnam sont tout sauf des juges...et le chef du parquet nest pas à la hauteur et le doyen des juges aussi

7.Posté par boutin le 05/01/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hassane avant de critiquer les juges qui ne t'on rien fait, tu devrais aller apprendre le français d'abord.ton français est abominable!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image