leral.net | S'informer en temps réel

Le Fds/ Mànkoo Wattu Senegal : «Petro Tim s’est enrichi à hauteur de 600 milliards de FCFA sur dos du Peuple sénégalais »

En conférence de presse, cet après-midi, à la permanence Nelson Mandela du Grand Parti, les leaders de l’opposition, regroupés dans le Front pour la défense du Sénégal/Mànkoo Wattu Senegal, ont fait des révélations fracassantes relatives à l’exploration de pétrole au Sénégal. Des révélations qui viennent balayer d’un revers de main, les informations fournies par le Premier Ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, lors de sa récente déclaration du 20 septembre sur ce même sujet.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Octobre 2016 à 23:23 | | 2 commentaire(s)|

Dans une déclaration commune, le coordonnateur du Fds/ Mànko Wattu Sénégal, El Hadji Malick Gakou et Cie ont pointé du doigt la responsabilité politique et morale du Président Macky Sall sur ce qu’ils appellent « le scandale pétrolier ».

En prélude de son intervention, le porte-parole du jour, l’honorable député Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki a posé deux questions au régime du Président Sall : la première est relative à la présence de la famille Sall, en particulier Aliou Sall dans la gestion des ressources naturelles et la deuxième concerne la façon dont le gouvernement a défendu les intérêts du peuple sénégalais dans les contrats pétroliers.

A ces deux interrogations, les ‘’mànkoo’s people’’ ont répondu en mettant en cause la gestion de Petro Tim dans l’affaire du pétrole.
« Le Président Macky Sall a enrichi sans cause Petro-Tim Limited devenue Timis Corporation. Cette nébuleuse se retrouve avec au moins 1,2 milliard de dollar, 600 milliards de FCFA après avoir dépensé en réalité 4millions de dollars, 2 milliards de FCFA », soutiennent-ils.

Selon le Fds/Mànkoo Wattu Senegal la société Petro Tim, dont on veut cacher les vrais propriétaires a été créée dans un but spéculatif autour des blocs de St Louis et de Cayar, le caractère prometteur de ces blocs étant connu dans le milieu pétrolier. Dès lors, « le puzzle devient clair et on comprend pourquoi le Gouvernement a refusé d’exercer son droit de préemption », rétorquent Gakou et compagnies.

Ainsi de l’avis de la coalition Mànkoo Wattu Senegal, la propriété réelle de Petro-Tim Limited, filiale de Petro Asia Resources Limited créée le 6 mars 2012 à Hong Kong numéro 171 3823, elle-même filiale à 100% de Petro Asia Limited créée le 11 juillet 2012 aux Îles Cayman numéro 270281, dissoute le 15 septembre 2016, doit être connue du peuple sénégalais. En fait, elle est liée à la famille du Président, Aliou Sall en est un ; pour ainsi répondre à la première question sur l’implication de la famille du président dans le dossier pétrolier.

Concernant la deuxième question, les ‘’mànko’s people’’ soutiennent que le gouvernement n’a pas défendu les intérêts du peuple, en violation flagrante de la constitution. Selon eux, le peuple sénégalais a perdu au moins 600 milliards de FCFA dans cette affaire.

Face à cette faute grave, la coalition Mànko Wattu Senegal demande au président Macky Sall de s’adresser à la Nation et présenter ses excuses pour avoir laissé son frère Aliou Sall entrer dans cette affaire et se lier à des sociétés offshores domiciliées dans des paradis fiscaux.
Elle appelle aussi au président Macky Sall d’annuler les procédures contraires aux intérêts du peuple sénégalais ayant conduit à la confiscation des ressources pétrolières et gazières du Sénégal par une société dont la propriété réelle reste cachée.

Dans le cas contraire, Mankoo Wattu Senegaal menace d’engager le combat de la résistance populaire et citoyenne pour la défense des intérêts du peuple et n’exclut pas de porter plainte contre X, Aliou Sall, M. Wong Joon Kwang, Frank Timis, Kosmos Energy Senegal dans les juridictions appropriées aussi bien au niveau national, régional qu’international pour enrichissement sans cause au détriment du Peuple sénégalais.


Landing DIEDHIOU, Leral.net
 






Hebergeur d'image