Leral.net | S'informer en temps réel

Le Gabon confirme qu'Omar Bongo est mort

Rédigé par Alio Informatique le 8 Juin 2009 à 19:14 | Lu 560 fois

Omar Bongo Ondimba, doyen des chefs d'Etat africains, est mort lundi en début d'après-midi à Barcelone à l'âge de 73 ans, selon un message écrit du Premier ministre gabonais remis en main propre aux journalistes sur place, ce lundi après-midi.


Le Gabon confirme qu'Omar Bongo est mort
"C'est à 14h30 que l'équipe médicale m'a informé, ainsi que les officiels et membres de la famille présents, que le président de la République, chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, venait de rendre l'âme des suites d'un arrêt cardiaque", indique ce message du Premier ministre Jean Eyeghe Ndong.

Le président gabonais est décédé lundi à 14h à Barcelone, ont rapporté le journal catalan La Vanguardia et l'agence espagnole Europa Press, citant des sources anonymes proches de son entourage.

Omar Bongo, au pouvoir depuis près de 42 ans, "est décédé à la clinique Quiron de Barcelone où il était soigné pour un cancer" intestinal depuis environ un mois, a notamment indiqué le quotidien La Vanguardia sur son édition en ligne.

Fin de la confusion

Jusqu'à cette nouvelle annonce officielle du gouvernement de Libreville, la confusion régnait.

Une première annonce du décès d'Omar Bongo avait été faite en France, dans la nuit de dimanche à lundi. Le site internet du magazine Le Point avait annoncé dimanche soir son décès, citant une source proche de son entourage.

Puis le Premier ministre gabonais avait assuré lundi matin à Barcelone que le président Bongo était "bien en vie". Une source diplomatique espagnole avait confirmé ce démenti, ce lundi matin.


1.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 08/06/2009 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je reconnais que cet homme Omar Ondimba n'a jamais précipité les siens vers une guerre civile .

Je n'ai pas connaissance de géoles gabonnaises remplies de centaines prisonniers politiques.

Cet homme Obo Bongo a souvent su éviter les émeutes avec des milliers de morts que l'on voit sur certains continents dont le nôtre .

Albert Bernard devenu El Hadj Omar n'était point le pire de ses homologues contemporains.
Il n'a jamais eu d'épouse française, lui.

Il n'était pas le moins français puisqu'il a émargé tout jeunes aux services secrets de la métropole.

Oui , il était français et nous devons être lucides et réalistes.

Je ne lui ferais point un mauvais procès pour la francafrique puisque, comme tout ancien espion, il y défendait d'abord ses intérêts .

Enfin, il était soit- disant Musulman et franc-maçon et là seul Dieu jugera les siens.

Que Omar repose en paix.


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >