leral.net | S'informer en temps réel

Le Gandiol indigné par Aly Haïdar

Depuis 2003, avec l’avènement de la brèche sur le fleuve Sénégal, le sommeil des Gandiol Gandiol est hanté par le souci permanant de voir leur localité disparaître. Ce soucis est aujourd’hui grandissant eu égard aux propos tenus par le chef du départent de l’environnement de notre pays. En effet, répondant à la protestation des habitants de GANDIOL pour inciter l’Etat à s’enquérir de la situation critique de la zone du Gandiolais, Aly Haidar a eu le cran de taxer les populations de la localité de passiveté et de manque de collaboration pour faire face au menace engendrée par la maudite brèche.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Mars 2013 à 13:25 | | 8 commentaire(s)|

Le Gandiol indigné par Aly Haïdar
Les propos tenus hier sur le micro de la 2STV par Aly Haidar sont indignes et inacceptables venant d’un ministre de la République Je le cite « j’avais promu de me rendre dans la zone j’y suis allé, j’avais promu d’amener des moyens j’y ai amené des pneus, c’est la population qui n’a rien fait. Il faut qu’elle attende que le fleuve retrouve son équilibre naturel ». Tels sont les propos du libanais du gouvernement Sénégalais. Si M Aly Haidar pense que être ministre lui donne la latitude de mépriser la population du GANDIOL, il se trompe, nous avons contenu les moyens du colon alors ce n’est pas l’arrogance d’un libanais qui nous effraiera. Qu’est-ce que le Gandiol a fait pour mériter ça ? Gandiol, une zone délaissée par l’Etat depuis toujours se retrouve avec 80% de son terroir enclavé faute de routes, un chômage des jeunes élevé, une pauvreté galopante, une agriculture réduit à néant, une pêche morte et le comble en 2003, l’Etat du Sénégal a eu la plus mauvaise idée de l’histoire qui a aboutie à la création de cette brèche qui en plus d’être un crime économique et aujourd’hui un crime écologique d’autant plus que le ministre en charge de l’environnement brille par son arrogance et sa manque de vision. La brèche a anéantie les potentialités économiques de la zone du Gandiolais. Aujourd’hui, elle constitue un fléau pour toute la population. Elle a déjà commencé à engloutir des villages tels que Doune Baba Dièye et menace ceux de Pilote, Tassinère Mouit, Mboumbaye pour ne citer que ceux-là. Si on y prend garde chose qui n’est pas à l’ordre du jour d’après les propos de l’incompétent ministre libanais du Sénégal, elle fera disparaître le Gandiol de la carte du Sénégal. Si le ministre pense que Gandiol est à l’image de ses dirigeants actuels c’est-à-dire quasi-analphabètes et incompétents à porter les soucis de la population, il se trompe encore et lourdement car ces dernières ne sont là que par accident de l’histoire. Gandiol a toujours connu d’hommes et de femmes de valeurs à l’instar du professeur Diagne Mapathé et elle continue de compter parmi ses fils et filles des hommes et des femmes valeureux. Nous avons déjà appelé son excellence M le Président de la République à réparer le préjudice économique que continue de subir la zone du Gandiol à cause de cette brèche. Aujourd’hui, nous l’appelons encore à prendre en charge personnellement la situation critique de la zone. Nous ne cherchons pas à être critiques pour le plaisir de l’être mais la situation est très préoccupante. Le Président participe à des sommets pour sauver l’unité du Mali, pourquoi ’il ne se déplace pas pour voir avec ses propres yeux l’état dégradation de la zone du fait de la brèche? S’il nous abandonne seul face à cette calamité, il assistera à la disparition d’une trentaine de villages qui sont depuis toujours laissés à leur sort.

Maodo Malick MBAYE Ancien Président de
l’AERG-UGB



1.Posté par Plato le 12/03/2013 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Triste sire Mbaye

Je suis indigne par vos propos racistes, irréfléchis, irraisonnés et montrant un manque d'arguments par contrer les dires, selon vous, de Mr Haydar.
Le qualifier de libanais pour promouvoir vos 'thèses' ne fait que montrer vos tendances racistes. Et vous faites ici un grand desservice a la cause des Gandiolais avec ce texte maladroit, indigne et mal construit qui fait honte, inspire mépris et pitié au mieux
Mr Haydar est bien né à Louga et cela fait bien de lui un sénégalais de jure. ses actions au sein de l'Oceanium ont bien contribue a montrer de très belles facettes du Senegal à bcp d'autres comme moi et contribue a renforce l'amour pour notre pays et pour cela il est un meilleur sénégalais que bcp.
Ce texte mérite d'être ici rien que pour montrer que la bêtise est bien présente a des cercles insoupçonnés, mais de grâce il ne faut pas entretenir l'amalgame avec les initiales de cette grande institution du savoir qu'est l'UGB. C'est malhonnête le part de cette triste sire, mais Leral.net devrait bien faire le filtrage.

2.Posté par Ins le 12/03/2013 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention au langue utilise dans cet article!
Je peux comprendre lea frustration de l'auteur pour tous les problems di Gandiol, mais nous devons respect à notre compatriote et ministre de la Republique Aly Haidar.
Il cherche d'affronter les problemes avec les maigres moyens dont il dispose. Attaquer les persones par leur origines releve du racisme, qui je le rappelle est un delit surtout venant d'un "intellectuel" comme l'auteur de cet article monsieur Maodo Malick MBAYE Ancien Président de l’AERG-UGB.
A vous edieurs de journaux de controller ce qui est ecrit sur vos sites d'information, autrement, vous n'etes plus credibles.
Un salut a tous.





3.Posté par Chuck le 13/03/2013 00:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est vraimen inadmissibl de parler d libanais ici.monsieur Aidar a fait pr l senegal ce q des million d senegalai n ont pa fai et n essayeron mm pa d fair.

4.Posté par Sxd le 13/03/2013 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est Ali Haïdar qui en 1976, m'a initié à la plongée sous-marine, au large de Gorée, A cette époque déjà, il militait pour la protection du littoral et pour des plages et une mer propres. L'écologie n'était pas encore à la mode, mais cet amoureux de la nature s'investissait dans l'incompréhension générale dans la sauvegarde de la nature.
S'agissant de ceux que vous traitez de libanais, M. MBAYE, sachez que vous n'êtes pas plus sénégalais qu'eux et qu'ils font beaucoup plus pour notre pays que vous.
Quelque soit le pays où ils vivent (Côte d'Ivoire, Burkina, Mali, ...), ils sont fiers de proclamer leur sénégalité et lorsqu'ils décèdent à Paris, Abidjan ou ailleurs, c'est au Sénégal et non au Liban que les corps sont rapatriés et enterrés. Faites un tour dans les cimetières et vous vous rendrez compte de votre étroitesse d'esprit.

5.Posté par ciim le 13/03/2013 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Leral, pourquoi vous publiez ces propos racistes, dénudés de sens. Maodo Malick vous faites du tord à votre peuple. Vous ne méritez aucun respect

6.Posté par ciim le 13/03/2013 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décevant, on sent trop de haine dans cette contribution!!!

7.Posté par aaaaaa le 13/03/2013 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

betes comme article. Nul en plus tu es qui pour parler au nom de gandiol. j e croyais qu'une autorité serait mieux placée pour parler ou écrire qu'un simple ancien président d'une association qui n'est rien du tout. Ridicule ce con de raciste

8.Posté par ibou faye le 13/03/2013 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce gar e un cancre il s pren pour qui aidar na di k la vérité. au senegal lé population son pleurnichar é passiv elle atande tou d l"éta. il fau accepté la verité cé tou. lé amalgam cé tré dangereu colon, libanai cé quoi cé histoir

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image