leral.net | S'informer en temps réel

Le Khalife général des mourides en retraite spirituelle à Keur Nganda

Gare aux hommes politiques qui se rendront chez Serigne Sidy Mactar Mbacké à Keur Nganda, durant les trois prochains mois. Le khalife général des mourides s’est retiré comme d’habitude pour se consacrer à Dieu et à l’œuvre de Serigne Touba.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Mars 2013 à 17:00 | | 2 commentaire(s)|

Le Khalife général des mourides en retraite spirituelle à Keur Nganda
Cette retraite spirituelle durera selon ses proches, trois bons mois. L’année dernière, à pareille époque, le saint homme avait accordé une dérogation aux hommes politiques pour cause de campagne électorale. Mais cette année, soutient notre interlocuteur, aucune audience politique ne sera acceptée. D’ailleurs Serigne Saliou Bousso (ndlr, le directeur de campagne du candidat à la Présidentielle, Talla Sylla) et sa délégation qui sont allés le voir ont failli être éconduits. Leur faute, rendre visite au khalife et parler du mouvement qu’il vient de mettre sur pieds.

Le Populaire



1.Posté par babel le 03/03/2013 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis un certain temps nous sommes l’objet d’attaques tous azimuts dans la presse de la part d’une dizaine de commerçants établis irrégulièrement sur le site ayant abrité le Camp des gardiens de prison à Louga et dont nous Coopérative d’Habitat de MAC Louga sommes attributaire de la part de la Commission de Contrôle des Opérations Domaniales à Dakar.
Ces commerçants dont la plus part ne sont que des locataires des cantines qu’ils occupent, sont manipulés par les vrais propriétaires des locaux qu’ils occupent.
C’est pourquoi pour éclairer l’opinion, nous tenons à faire ces quelques précisions :
Premièrement : la durée dans un local où on est installé irrégulièrement depuis 30 ans, 40 ans voire plus, ne donne pas droit de propriété.
Deuxièmement : La mise en location d’un local installé irrégulièrement dans le site d’autrui ou percevoir des taxes y affairant ne donne pas droit de propriété
Troisièmement : Maitre Samba Lawbé DIOP était commis simplement pour constater le la réunion avec les commerçant et dresser procès verbal. Il servi aucun acte à un commerçant.
Quatrièmes : l’instruction de notre dossier par la CCOD (Commission de Contrôle des Opérations Domaniales) a duré un peu plus de 03 ans, de 2010 à 2013
Cinquièmement : Nous sous sommes constitués en Coopérative d’Habitat réf : Récépissé n°007040 du 26/08/2004, affiliée à la Fédération Régionale des Coopératives d’Habitat de Louga
Sixièmement : Nous sommes des Sénégalais. Que ceux qui nous traitent d’étranger venus d’ailleurs voulant s’accaparer du poumon de Louga se taisent. Leur argumentaire n’a pas sa place dans ce débat. Nous avons servi et continuons de servir l’Etat du Sénégal à Louga et partout où le devoir nous appellera
Septièmement : pour les hommes et femmes politique qui n’ont de soucis que la quête de voix en vue des élections locales de 2014, sachent cette dizaine de locataires commerçants ne pèse pas plus lourds que nous sur l’échiquier électoral
LES ABOIEMENTS NE PEUVENT EMPÊCHER LE TROUPEAU D'AVANCER.

2.Posté par infos.net le 03/03/2013 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aimez la page infos.net /www.facebook.com/pages/infosnet/204159293054066?ref=hl

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image