leral.net | S'informer en temps réel

Le M23 appelle à la concertation nationale des forces vives en lieu et place des monologues parallèles


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Octobre 2016 à 21:00 | | 2 commentaire(s)|

Depuis quatre ans le M23 appelle à la concertation nationale des forces vives en lieu et place des monologues parallèles qui n’ont jamais rien clarifié.
Depuis quatre ans le M23 appelle à la concertation nationale des forces vives en lieu et place des monologues parallèles qui n’ont jamais rien clarifié.
 
«Le bureau national du M23, au terme de sa dernière session, après examen de la conjoncture nationale, est arrivé aux conclusions ci-après relevées.

1  Le M23 prend acte, avec espoir, des prévisions élaborées par les différents protagonistes de notre secteur agricole (gouvernement, état, organisations professionnelles …….): cinq millions de tonnes ! Un record pour notre pays !
Le M23 salue les courageux propos du ministre en charge du département regrettant le déficit de transparence et d’équité dans la gestion de l’agriculture par les différents intervenants !
 
Pour notre part, nous rappelons l’impérieuse nécessité de réduire l’intervention parasitaire des opérateurs privés stockeurs, du système bancaire et autres intermédiaires empêchant notre agriculteur de bénéficier de sa juste part du prix de vente finale de chaque spéculation et chaque produit fini correspondant !
 
2 Le M23 regrette les difficultés éprouvées par la majorité des ménages mais aussi par les éleveurs lors de la commémoration de l’Aïd el Kabîr !
 
 
Quoi de surprenant dans un pays où seuls 20%de la viande consommée est produite au Sénégal !
 
L’inaccessibilité financière de la viande sénégalaise tend à s’aggraver du fait que les principaux intrants et équipements sont le fait d’importations à caractère outrageusement inflationnistes et parasitaires. Ce qui entraine une perte de compétitivité durable pour notre viande !
 
3 Le M23 prend acte avec surprise de la capacité apparemment soudaine et spontanée du gouvernement du Sénégal en pointe sur le sujet, à « protéger nos océans contre la piraterie et le terrorisme » !
Nous appelons le gouvernement à faire preuve de la même capacité d’initiative pour la protection communautaire (et intercommunautaire) de nos ressources halieutiques et partant, du revenu des 600000 Sénégalaises et Sénégalais vivant directement de la pêche.
 
4 Le M23 renouvelle ses encouragements à chaque enseignante et enseignant du Sénégal, premier soldat du développent de notre pays et socle de notre république. Nous en appelons à l’engagement des parents d’élèves et étudiants dans ce secteur où se jouent à la fois l’avenir et le présent de notre jeune pays. !
 
Il importe de briser le tête à tête entre gouvernement (et non l’état) et enseignant.Tête à tête dont sont principalement responsables les parents. L’école leur appartient !
 
La conjoncture gréviste masque l’essentiel ! En réalité au Sénégal même lorsqu’il n’y pas grève il y’a année blanche ! 3% des sénégalais de chaque classe d’âge accède au baccalauréat et moins d’1% a un diplôme correspondant à bac +4 !
Cela signifie que nous perdons la presque totalité des budgets de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur chaque année !
 
A court terme la majorité des diplômés en dehors des facs de lettre et droit seront issus du privé laïc et confessionnel ! Le M23 appelle le gouvernement et les acteurs à  prendre ces questions par la racine dans l’urgence et en permanence !
 
5 Nous venons de commémorer la tragédie du DIOLA ; véritable massacre perpétré par le laxisme administratif ! Deux mille morts et aucune sanction !ni au plan pénal ni au plan administratif !
Ne nous leurrons pas la culture de la sanction s’acquiert elle ne se mime pas ! Elle s’apprend humblement ! Nous réitérons l’appel à la  concertation et aux dialogues seuls gage d’une INSTABILITE INSTITUTIONNELLE pour notre nation. Les mesures disciplinaires et les sanctions doivent être prises dans le cadre exclusif des dispositions de la loi.  OUI  pour la sanction négative pour les fauteurs, OUI EGALEMENT A LA SANCTION POSITIVE POUR LES MERITANTS. 
La légitimité s’acquière en commençant à sanctionner chez soi ! Quelles sanctions ont frappé les ministres et directeurs qui ont insulté les éminentes instituions de contrôle de la république (Cours des comptes, OFNAC, Inspections général d’état ...) 
 
6  A propos du « débat » sur le pétrole et le gaz, LE M23 est pour la lumière sur les tenants et aboutissants de ce dossier devant l’assemblée nationale, Nous soutenons la position des travailleurs du secteur et de leur syndicat et appelons à une large concertation sur les ressources naturelles du pays.
Qui conque a quelque chose à dire l’expose clairement dans le cadre d’un débat politique national devant les représentants des organisations dont le peuple Sénégalais s’est librement doté : syndicat organisations professionnelles, mouvements sociaux et associations citoyennes etc.…..Le Sénégal n’est ni à vendre ni à louer !
 
ILS NE SERT A RIEN A JOUER A SE FAIRE PEUR, (pouvoir et opposition) sont en train de nous mener vers une confrontation inutile et sans intérêt pour le pays. La clarification est un impératif catégorique ! Depuis quatre ans le M23 appelle à la concertation nationale des forces vives en lieu et place des monologues parallèles qui n’ont jamais rien clarifié !»
 
A tous les SENEGALAIS BONNE FETE DE TAMKHARIT






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image