leral.net | S'informer en temps réel

Le M23 devient le MN23 et change d’orientation

Rédigé le Samedi 12 Janvier 2013 à 19:12 | | 4 commentaire(s)


Le M23 devient le MN23 et change d’orientation
Le mouvement des forces vives du 23 juin va très bientôt devenir le mouvement des forces vives de la Nation du 23 et prend une orientation classique. La décision a été prise samedi lors d’une assemblée générale tenue à Dakar et présidée par le coordonnateur nationale de la structure, Alioune Tine.

Pour cela, il y aura un comité de coordination national qui devra revoir les textes du mouvement du 23 juin. Et permettre aux responsables de changer l’appellation de ce mouvement qui a lutté pour le respect de la constitution lors du « règne » de l’ex-président Abdoulaye Wade.
Il faut noter que la rencontre s’est déroulée sous haute surveillance policière. Jusqu’à la fin de la rencontre des éléments des forces de sécurité, armés jusqu’aux dents, veillaient au grain.
Auparavant, des affrontements entre membres du M23 ont causé beaucoup de dégâts. Certains jeunes conduits par Abdourahmane Sow se sont apposés au changement d’orientation du M23. En mouvement classique. Selon eux, ceux qui sont à l’origine de cette mutation ne sont préoccupés que par leurs propres intérêts.

Ferloo



1.Posté par Bof le 12/01/2013 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un tournant ! Mais pour conserver la vigueur du mouvement, ne serait-il pas juste que les ténors laissent la place aux plus jeunes ? Ceci peut ne pas être valable pour mon professeur A. Tine qui, comme on le sait, n'est pas d'un parti politique, ...

2.Posté par atypico le 13/01/2013 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'éclatement du M23 et sa "mort "comme mouvement unitaire et massif" est plus que logique. Car né pour opposer et unir le maximum de forces sociales et politiques contre tous les abus notamment constitutionnels du régime de Wade, ce dernier "disparu", sa fonction d'opposition combattante et unificatrice n'a plus les mêmes raisons ni les mêmes moyens pour subsister telles quelles.
Ainsi tout naturellement les divergences idéologiques et d'intérêts personnels et partisans déjà présentes en son sein ont pris, après la chute de WADE, le pas sur toute idée de dialogue et d'unité, conduisant à la scission, entre d'un côté les plus "anciens" et/ou les plus "mous" désireux d'être récompensés par Macky et les" jeunes" plus " remuants et plus méfiants voire hostiles aux politiciens professionnels .

Si l'expression de l'opposition au nouveau régime de Macky, continue dans le semaines et les mois qui viennent à se résumer aux coups médiatiques des caciques du PDS , l'aile jeune et contestataire de l'ex M23 ira sans doute en se radicalisant ou bien se dissoudra, mais pour redonner éventuellement naissance à un autre mouvement Anti Parti Radical ? Les indignés du Sénégal ?




Ainsi est - il "normal" de voir nombre de leaders contestataires d'hier ( les plus "anciens" ou les plus "mous") aspirer au repos et surtout se trouver récompensée pour le travail de soutien à Macky, cela en participant à l'exercice du pouvoir avec lui.
Ainsi est - il tout aussi "normal" qu'une autre partie (plus jeune, plus exigeante) se sente trahie et refusant non sans raison toute compromission avec le pouvoir en place, s'attache à maintenir artificelement en vie l'ex - M23., au risque d'une radicalisation excessive, là le fer de lance .et refuse de tenir compte de l'acte de décès du mouvement que sanctionne la scission.

3.Posté par atypico le 13/01/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Version corrigée ! Désolé
L'éclatement du M23 et sa "mort "comme mouvement unitaire et massif" est plus que logique. Car né pour opposer et unir le maximum de forces sociales et politiques contre tous les abus notamment constitutionnels du régime de Wade, ce dernier "disparu", sa fonction d'opposition combattante et unificatrice n'a plus les mêmes raisons ni les mêmes moyens pour subsister telles quelles.
Ainsi tout naturellement les divergences idéologiques et d'intérêts personnels et partisans déjà présentes en son sein ont pris, après la chute de WADE, le pas sur toute idée de dialogue et d'unité, conduisant à la scission, entre d'un côté les plus "anciens" et/ou les plus "mous" désireux d'être récompensés par Macky et les" jeunes" plus " remuants et plus méfiants voire hostiles aux politiciens professionnels .

Si l'expression de l'opposition au nouveau régime de Macky, continue dans le semaines et les mois qui viennent à se résumer aux coups médiatiques des caciques du PDS , l'aile jeune et contestataire de l'ex M23 ira sans doute en se radicalisant ou bien se dissoudra, mais pour redonner éventuellement naissance à un autre mouvement Anti Parti Radical ? Les indignés du Sénégal ?

4.Posté par mathématicien le 13/01/2013 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour le nom importe peu le plus reste la lutte pour le respect de nos institutions et j'encourage ce pendant tous dirigeants de ce dit M23

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL