leral.net | S'informer en temps réel

Le Maire et le Préfet de Dakar en front commun contre les effondrements de bâtiments.

Une rencontre a réuni, ce matin, Khalifa AbabacarSall et Elhadji Ibrahima Sakho respectivement Maire et Préfet de la capitale. L’objet de la concertation était de réfléchir sur les processus de décisions et d’exécution des mesures dans le domaine de la construction pour un assainissement du secteur du bâtiment à Dakar.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Avril 2013 à 21:27 | | 0 commentaire(s)|

Le Maire et le Préfet de Dakar en front commun contre les effondrements de bâtiments.
L’Etat et la Mairie s’engagent ensemble à mener la lutter contre les effondrements de bâtiments en ruine à Dakar, et qui menacent la sécurité civile. Les deux autorités locales ont évoqué la nécessité de passer maintenant à l’application des mesures prévues dans le Code de la construction pour mettre un terme à la négligence et aux violations des normes de constructions dans les chantiers. Ils ont décidé chacun selon ses niveaux de compétence de veiller au respect de ces dispositions. C’est dans ce cadre que le Préfet de Dakar a annoncé sa décision de « démolir » tous les bâtiments réalisés sans autorisation de construction. Elhadji Ibrahima Sakho compte aussi agir conformément à ses responsabilités par «l’évacuation » de tous édifices en état de délabrement avancé pour parer à toute éventualité. Il a révélé que ses services ont déjà recensé quelques «145 » bâtisses dans le département de Dakar, qui seront vidées de leurs occupants et autour desquelles, il sera mis des cordons de sécurité estampillés « danger » pour empêcher aux gens d’y résider. Pour le Maire de Dakar, la rigueur sera désormais appliquée dans les délivrances des « autorisations de constructions » aux populations. Il s’agira pour la municipalité de veiller de la part des demandeurs à l’accomplissement des conditions fondamentales prescrites dans le Code du bâtiment. Les deux hommes ont décidé en outre de mettre en place un « Comité de veille sur le respect des autorisations de construction et les occupations de la voie publique ». Le Maire et le Préfet de Dakar ont donc annoncé la fin de la « tolérance » dans les constructions pour la préservation de la quiétude dans la cité.






Hebergeur d'image