leral.net | S'informer en temps réel

Le Mel sur les tiraillements entre les leaders de Louga : "C’est la suite logique d’un parti au pouvoir en pleine expansion"


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Novembre 2015 à 13:39 | | 0 commentaire(s)|

Les responsables du Mouvement pour l'émergence de Louga (Mel) ont tenu une assemblée générale pour faire l’analyse de la situation sociopolitique locale. Et ils considèrent les flagrantes contradictions internes et externes qui opposent les principaux leaders comme la suite logique d’un parti au pouvoir en pleine expansion.

Cependant, pour rendre davantage le fonctionnement du parti plus performant, ils recommandent "l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies adaptées en phase avec les exigences de l’heure si véritablement nous voulons relever les défis de massification et de pacification du parti", informe un communiqué dont Leral a reçu une copie. Le vice coordonnateur du Mel , Abdou Fall, et ses camarades n’ont pas manqué de réaffirmer leur fidélité au président du mouvement Vision républicaine, "Omar Badiane, un leader charismatique dont la particularité réside dans son sens élevé de l’humain et de responsabilité a eu à susciter, dans toutes les communes de la région de Louga, l’approfondissement de la réflexion sur l’acte 3 de la décentralisation".

En effet, lancé le 12 décembre 2012, ce mouvement de veille et d’alerte, selon M Fall, « a réussi en un temps record, à réaliser des performances qui ont rendu aujourd’hui notre prestigieuse organisation politique plus rayonnante . Plusieurs fora ont été organisés dans le sens de permettre aux militants et aux militantes d’avoir un niveau d’information très élevé par rapport aux multiples réalisations du gouvernement de l’alternance. Le premier portait sur l’entreprenariat privé, une exigence de l’heure pour inverser la courbe du chômage au Sénégal et promouvoir l’autonomisation des populations en devenant employeurs eux-mêmes. Le second forum avait trait, en collaboration avec toute la coalition Benno Bokk Yakaar, à la préparation des élections locales", indique Abdou Fall.



Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image