Leral.net | S'informer en temps réel



Le Message d'Obama aux Musulmans

Rédigé par Alio Informatique le 4 Juin 2009 à 19:09 | Lu 626 fois

«Un nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis»

- Barack plaide pour un Etat palestinien

Dans un discours au Caire, le président américain a expliqué que le «cycle de la méfiance» devait s'achever. Il a par ailleurs plaidé pour un Etat palestinien et le renforcement de l'éducation des femmes.


Le Message d'Obama aux Musulmans
Barack Obama est venu «chercher» au Caire un «nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis». Dans son discours, censé apaiser les tensions entre le monde musulman et les Etats-Unis et faire tourner la page de l'ère Bush, le président américain a déclaré que le «cycle de la méfiance et de la discorde devait s'achever» et que le nouveau départ devait être fondé sur l'intérêt et le respect mutuels, «et sur cette vérité que l'Amérique et l'islam ne s'excluent pas».

«Tant que nos relations seront définies par nos différences, nous donnerons du pouvoir à ceux qui sèment la haine plutôt que la paix, à ceux qui font la promotion du conflit plutôt que de la coopération», a-t-il expliqué à l'université du Caire devant près de 3.000 invités. «Je sais qu'il y a beaucoup de musulmans et non musulmans qui se demandent si nous pouvons vraiment prendre ce nouveau départ», a souligné le président américain à la fin de son discours. Mais «c'est la foi en les autres qui m'a amené ici», a-t-il ajouté avant de conclure sur un «God bless you».

Combattre l'extrémisme.

«Nous devons affronter l'extrémisme violent sous toutes ses formes», a expliqué le président américain. «L'Amérique ne sera jamais en guerre contre l'islam. Toutefois, nous ferons face sans cesse aux extrémistes violents qui mettent en danger notre sécurité».

Pour un Etat palestinien.

Le président américain s'est par ailleurs engagé à soutenir les aspirations des Palestiniens pour la création d'un Etat. «La colonisation israélienne doit cesser», a-t-il répété. Les Palestieniens doivent «renoncer à la violence» et Israël doit reconnaître à la Palestine «le droit d'exister». Tout en qualifiant d' «inaltérables» les liens unissant les Etats-Unis à Israël, Barack Obama a estimé que «la situation pour le peuple palestinien est intolérable».

Quitter l'Afghanistan.

«La guerre en Irak a fait l'objet d'un choix», a-t-il rappelé. «Je pense aujourd'hui que moins nous utilisons notre puissance et plus notre puissance sera grande». Le président américain a ainsi tenu à redire que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention d'établir des bases permanentes en Afghanistan.

Barack Obama a expliqué que Washington prévoit de consacrer 1,5 milliard de dollars chaque année pendant les cinq prochaines années à la construction et à l'aide aux déplacés du Pakistan, ainsi que 2,8 milliards de dollars pour contribuer au développement économique en Afghanistan.

Contre une nucléarisation du Proche-Orient.

Barack Obama a estimé qu'une course aux armements nucléaires entrainerait la région dans «une voie extrêmement dangereuse». La confrontation sur le programme nucléaire controversé iranien se trouve «à un tournant décisif», a-t-il expliqué. «Nous sommes disposés à aller de l'avant sans conditions préalables sur la base du respect mutuel», même s'il sera difficile de «surmonter des décennies de méfiance» avec l'Iran. Il a toutefois souhaité préciser que «toute nation -y compris l'Iran- doit avoir le droit d'accéder à la puissance nucléaire pacifique» si elle se conforme au Traité de non prolifération nucléaire.

La nécessité de la liberté religieuse.

«Les peuples de tout pays doivent être libres de choisir leur religion et de la pratiquer librement», a expliqué le président américain. «Parmi certains musulmans, il y a une tendance à mesurer sa foi à l'aune du rejet de la foi des autres», a-t-il déploré.

Renforcer l'éducation des femmes.

«Une femme à qui on ne donne pas l'accès à l'éducation est une femme à qui on ne donne pas son droit à l'égalité», a-t-il expliqué. «je respecte les femmes qui ont choisi de vivre selon la tradition», a-t-il ajouté en référence au port du voile, «mais cela doit être leur choix». Pour cela, les filles doivent avoir accès à l'éducation. Les Etats-Unis vont donc oeuvrer en partenariat avec les pays musulmans pour combattre l'illettrisme et encourager les femmes à travailler grâce à des programmes de micro-crédits.

Développer les partenariats.

«L'humanité a besoin de progrès et il n'y a pas forcément de contradiction entre le progrès et la tradition», a souligné Barack Obama, donnant l'exemple d'un pays comme le Japon. «La formation, l'éducation, c'est ça la monnaie du XXIe siècle». «Nous allons encourager plus les étudiants américains à étudier dans les communautés musulmanes», a-t-il poursuivi en assurant que les Etats-Unis allaient développer des partenariats avec les pays musulmans, notamment via les programmes d'échanges et les bourses.

Source: Le figaro


1.Posté par grand jallo le 04/06/2009 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

slt je félicite obama pour son courage de tenir tête aux israeliens car il est temps que le peuple palistiniens ait son propre térritoire;d'ailleurs quoi de plus normale
vivement cela et que le monde soit en paix. amen

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site