leral.net | S'informer en temps réel

Le Milan AC espère un duo merengue à moindre coût...

Disposant d'une plus grande marge de manœuvre sur le marché grâce au chèque de 65 M€ signés par le PSG, le Milan AC aimerait enrôler un duo placardisé au Real Madrid. Seul problème, les demandes rossonere risquent d'être difficilement acceptables.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juillet 2012 à 11:40 | | 0 commentaire(s)|

Le Milan AC espère un duo merengue à moindre coût...
Le président du Milan AC, Silvio Berlusconi, est attendu au tournant par les tifosi rossoneri. Fortement critiqué par ses supporters après avoir accepté de transférer la doublette Ibrahimovic-Silva au Paris Saint-Germain, le patron du club lombard tente par tous les moyens de se racheter en essayant d’attirer de grands noms sans forcément se ruiner. Seul souci, l’état des finances du champion d’Europe 2007 met assez rapidement un terme à de nombreuses pistes.

Les derniers exemples en date se nomment d’ailleurs Alessandro Matri (Juventus), que le Milan souhaitait se faire prêter, et Andrea Ranocchia (Inter Milan) dont les 15 M€ réclamés par les Nerazzurri ont refroidi leurs rivaux. Mais Milan s’accroche encore à son rêve de se renforcer à moindre coût. C’est ce que confirme le journal Tuttosport qui indique que le duo Berlusconi-Galliani espère convaincre le Real Madrid de lui lâcher la doublette Kaka-Lassana Diarra.

Les deux Merengues jouent les remplaçants de luxe du côté du Santiago Bernabeu et ne seront pas retenus si une formation accepte de payer leurs salaires (10 M€ et 4,5 M€). Ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Renfloués d’un chèque de 65 M€, les Milanais vont-ils en profiter pour faire main basse sur ces deux placardisés ? Rien n’est moins sûr. Si le magot reçu en provenance de Paris a visiblement relancé l’idée (qui fut un temps abandonnée) d’un come-back de Kaka en Lombardie, là encore l’aspect économique de l’affaire n’incitera pas la Casa Blanca à accepter les demandes italiennes.

Le quotidien transalpin précise en effet que le Milan AC aimerait tout simplement se faire prêter le Brésilien sans prendre en charge l’intégralité du salaire de l’international auriverde (baisse de salaire ou partage avec le Real). Renforcer un concurrent en Ligue des Champions sans recevoir un beau chèque, une affaire qui a peu de chances de trouver un écho favorable à Madrid. Enfin, pour ce qui est du cas Diarra, là aussi Milan aurait l’intention de demander au Français de consentir une forte baisse salariale (de 4,5 M€ à 2,5 M€ par saison). Une requête qui ne devrait là non plus pas faire mouche, surtout quand on sait que c’est souvent ce point de discorde qui a fait capoter les quelques pistes de sortie de l’ancien Havrais.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image