leral.net | S'informer en temps réel

Le Mouvement national des jeunes du PVD se félicite de la nomination de Sokhna Dieng Mbacké


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Novembre 2016 à 17:38 | | 0 commentaire(s)|

Sokhna Dieng Mbacké, la femme de Cheikh Modou Kara avec sa mère au Grand Magal de Touba.
Sokhna Dieng Mbacké, la femme de Cheikh Modou Kara avec sa mère au Grand Magal de Touba.
Le Mouvement national des jeunes se réjouit de la nomination de l’honorable député Mme Sokhna Dieng Mbacké au poste de présidente du parti. Ce choix du Président Fondateur, Cheikh Ahmadou KARA Mbacké est à juste titre vue son parcours et les différentes responsabilités qu’elle a eu à occuper au sein du parti.
 
Le MNJ/PVD par la voix de son président et l’ensemble des structures affiliées s’engagent à accompagner Mme Mbacké sur ce nouvel élan que le Président Fondateur vient d’insuffler au parti.
Nous tenons aussi à partager notre grand étonnement suite à la démission de Mr Gaspard Camara quelques heures après la nomination Mme Sokhna Dieng Mbacké.
Nous vous rappelons que Gaspard Kamara a été nommé il y'a de cela 1 ans par le Président fondateur au poste d’administrateur du parti et avait bénéficié de la confiance totale et la collaboration entière de tous les marcnouchas (membres).
 
En présentant sa démission sans aucune explication, il a partagé sur sa page facebook '‘ Le parti a pu gagner une visibilité et une structuration ainsi qu’une adhésion massive au projet politique identique en plusieurs point à ceux de la formation initiale de Mr Kamara, « Forces Nouvelles ».''
 
L’intrigue est que durant toute sa nomination, Mr Kamara a semblé confondre le rôle d’administrateur à celui de chargé des relations extérieures et surtout quand il s'agit d'échanges avec le pouvoir. Pendant une année, et malgré la carte blanche que lui avait donné le Président fondateur, il n’a ni redynamisé ni structuré ou installé la plus petite nouvelle cellule dans le parti.
 
Notre compagnonnage avec lui n’était pas sur la base d’une quelconque coalition de partis ou de mouvements , il est venu seul au PVD, était tout seul avec nous pendant une année entière et est reparti seul.
 
Le Mouvement des jeunes interpelle aussi le Ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo pour le retard constaté sur l’installation des commissions mobiles pour l’inscription sur les nouvelles listes électorales couplée avec l’institution de la carte d’identité biométrique CEDEAO . C’est une cacophonie totale qui accompagne la communication de ce projet.
 
Les délais impartis sont dépassés et à ce jour, seul quelques préfectures ont commencé les inscriptions pour des arrondissements toutes entières.
 
Des citoyens sénégalais font le gai à des heures tardives de la nuit au niveau de ces préfectures pour inscrire leur nom sur la feuille de présence sans pour autant être sûre d'enregistrer leur demande sur les listes ce même jour .
 
L'Etat a bénéficié de la clémence des acteurs politiques qui ont bien voulu fermer les yeux sur la passation de ce marché estimé à 50 milliards et ceci pour la simple raison que tout le monde s'accorde que le projet est un grand bond pour notre démocratie.
 
Nous lançons un appel à toute la jeunesse sénégalaise à aller s’inscrire massivement et s’acquitter d’un devoir citoyen malgré toutes les enchevêtrements qui entoure le processus; pour qu'ensemble on puisse choisir en 2017 une Assemblée Nationale soucieuse des préoccupations des populations.
 
KARA REVOLUTION FOR THE TRUTH
Le Mouvement des Jeunes du PVD (MNJ/PVD)
Dakar le 02 Novembre 2016






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image