leral.net | S'informer en temps réel

Le P.D.S ou le Pillage Du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:35 | | 0 commentaire(s)|

Le P.D.S ou le Pillage Du Sénégal.
    Pénétrés d’une douleur si profonde dans leur orgueil, les sénégalais se sont réveillés Ce 17 Janvier 2014 avec l’affaire dite Aïda Ndiongue qui a expier en eux leur fierté légendaire. Comme jamais de mémoire sénégalais, pensées humaines n’auraient jamais atteint l’existence d’un tel crime financier. Le Procureur venait juste d’immoler la tricherie et la mesquinerie d’un responsable de second degré du P.D.S. Qu’il en soit ainsi pour ceux qui restent avec l’aide de Dieu.      
 
    En pareille circonstance, il est bon d’apporter toujours son témoignage. En premier lieu c’est une nécessité pour l’unité nationale et la cohésion sociale dans un pays qui a subit un pillage économique depuis plus de 10 ans, en second lieu en tant que sénégalais les actes politiques de ces gens là ne laissent personne indifférent et suscitent en nous tous inquiétude et perplexité vue leur hypocrisie, leur vœux de voir le Sénégal s’embraser, leurs passes droits qui s’impriment dans une malhonnêteté à tout bout de chemin.
 
   La politique ; oui, je regrette tout de même la politique politicienne loin de la Loi  et de la Foi comme le font ces soi-disant responsables; l’arrogant Doudou WADE, le tricheur Omar SARR, le malhonnête Maître Amadou SALL,  l’orgueilleux Ousmane NGOM,  le vulgaire, mal éduqué et ignare Bara GAYE, le cancre Farba SENGHOR, l’indiscipliné Mamadou MASSALY, l’inconscient Samuel SARR , la folle Fatou THIAM...Ces gens ne méritent même pas la toute petite attention vu tout ce qu’ils sont et ce qu’ils ont fait durant le règne de WADE ; l’affaire dite Aïda Ndiongue en est une parfaite illustration.
 
 Avec subterfuge pour venir à bout de leurs  ambitions ; déstabiliser un pays qui veut se guérir d’une maladie de 12 années causée par une famille ; la famille WADE avec ses alliés, ils usent de tous les moyens illégaux pour satisfaire leur forfait. Les sénégalais de bonne Foi dirons Non.
 
   Il y a toujours des âmes justes qui détestent la fourberie et les traitres en matière de comportement, d’agissements et de manipulation dans tout ce qui se fait dans la vie et surtout en politique. C’est pourquoi par la communication, je voudrai dire aux sénégalais, mes chers compatriotes, d’avoir toujours à l’esprit les actes contre nature qui éclatent une à une au cours d’enquêtes minutieusement faites et qui laissent apparaître les cafards de ces gens. Leur arrogance, leurs violences, leurs mensonges, leurs tricheries, leurs vols…ont plongé le pays dans une situation de crise profonde regrettable.
   Que ces gens sachent avec tous ceux qui les soutiennent que le peuple sénégalais est mûr. Les résultats des enquêtes sur la traque des biens mal acquis ne cessent de surprendre et de troubler les consciences avec des sentiments d’allégresse, de tristesse et d’indignation sortis de  poitrines haletantes des sénégalais pétris de « DIOM, de NGOR, de FOULA et de FAYDA ».
 
    Malgré tout, je demanderai aux sénégalais de ne plus répondre aux passes droits de ces sous fifres qui s’enfoncent aveuglément dans leur amour propre si fertile en illusions néfastes. On les voit toujours rester dans le plus inique et absurde comportement que des esprits mal intentionnés ne sauraient inventer pour clamer leur innocence. Je vois en eux que la raison est bannie de leur conscience, l’équité, le sérieux, la justice de leurs cœurs, la vérité séparée de la Foi de leurs âmes. Avec l’affaire d’Aïda Ndiongue, les lumières de la vérité sur l’enrichissement illicite sont trop sublimes pour frapper vivement à nos yeux. Les libéraux ont affamé un peuple entier, sacrifié des générations…Qu’ils se taisent s’ils ont de la Foi en Dieu, s’ils ont de la vergogne dans leurs veines, bref, s’ils se disent croyants.
 
  Quand ils se livrent avec une fureur aveugle à des passes droits sur Le président Macky SALL qui n’a jamais, n’a fait n’a voulu faire de mal à personne, j’estime en ce sens comme d’ailleurs tous ceux qui ont réagit avec des arguments pertinents et des preuves tangibles que l’addition de toutes ses maladresses ne pourra que déboucher  sur une crise profonde et interne qui secouera leur formation politique car Dieu tranchera toujours et donne la vérité à ceux qui le méritent.
 Je leur demande d’user de la conscience afin de se faire une idée de tout ce que chacun d’eux a pu faire de mauvais durant le règne de WADE. Cette  immortelle et céleste voix, ce juge infaillible du bien et du mal qui fait l’excellence de notre nature et la loyauté de nos actions. Cette conscience que sans elle, l’être humain  ne sent rien en lui qui puisse l’élever au-dessus des bêtes que le triste privilège de s’égarer d’erreur en erreur…Du plan Sésame au plan  Reva en passant par le plan Jaxay et le plan Goana, de l’OCI au monument de la renaissance en passant par le FESMAN, le sang économique de la Nation a été sucé par les libéraux. Aujourd’hui, le Sénégal souffre d’une anémie économique aiguë. 
 
     Nos acteurs politiques doivent avoir une conception aristotélicienne qui allie politique et étique, patriotisme et militantisme, architecte social et gestionnaire de Nation car un jour, ils arriveront devant Dieu, le livre de leurs actions à la main, pour Lui dire : « voilà ce que j’ai fait et voilà ce que je fus », Dieu jugera. Qu’ils pensent à ce jour-là.
 
   Toutes les actions politiques des libéraux se résumaient à manipuler les sénégalais au lieu de les servir, et à troubler la quiétude du peuple. Je crois qu’ils gagneraient à remettre les milliards volés à la Nation sénégalaise tout en fermant leur grande gueule qu’ils ouvrent  pour défendre la famille WADE qui a pillé le pays. Que de maux ont-ils laissé à ce peuple qui croyait en eux ! Que de pleurs ont-ils fait couler dans les familles infortunées qui vivent dans les bas-fonds qu’occupent les eaux de pluie! Quel sénégalais défendrait une si vilaine pratique que l’honneur, la Foi et la raison condamnent ? 47 Milliards de francs pour une dame qui n’a pas été ministre, je me pose la question de savoir combien ont pris les ministres alors, le prince Karim lui-même? Dites-nous de quelles manières le secret de ces vols ont échappés aux soupçons de tous ceux qui ont contribué aux opérations. L’accablement de tous les patriotes sur le cas Aïda Ndiongue est unanime et profond.
  A ce nouveau régime sous la houlette du frère Macky SALL, je leur dit : « daignez-vous référer à des serments prestés de bonne Foi et qui doivent épouser vos actions de tous les jours pour ne jamais être trompeurs ». Que Dieu vous aide à le faire. AMEN.  
 
 
 
                      Malick Wade GUEYE, Coordinateur du comité A.P.R Ndouck 1/ Fatick
                       Secrétaire aux affaires extérieures APR Almeria/ Espagne
     







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image