leral.net | S'informer en temps réel

Le PCA de l’IPRES annonce la mensualisation des pensions de retraite

Le Conseil d’administration de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) a décidé d’augmenter et de mensualiser les pensions de retraite, a annoncé, dimanche, son président Mamadou Racine Sy, selon qui, ces pensions seront également augmentées à hauteur de 10%.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Octobre 2014 à 02:38 | | 1 commentaire(s)|

Le PCA de l’IPRES annonce la mensualisation des pensions de retraite
‘’Cette augmentation n’est pas suffisante, mais significative. Cependant, il y a une volonté claire du conseil de faire en sorte que la retraite, au Sénégal, ne puisse pas signifier pauvreté ou précarité. Le Conseil d’administration a décidé de faire des efforts importants’’, a indiqué M. Sy.

Il s’adressait à la presse, à la fin de la session délocalisée à Saly-Portudal (Mbour) du Conseil d’administration de l’IPRES dont la composition a été renouvelée.

La rencontre de deux jours qui a pris fin dimanche, a permis de mettre à niveau les nouveaux administrateurs sur les missions du Conseil.

Pour la mensualisation des pensions, le Conseil d’administration a estimé que c’était ‘’une nécessité absolue, qu’il ne faut pas corréler nécessairement à une pension minimale, mais qu’il faut y aller résolument’’, a expliqué M. Sy.

‘’Aujourd’hui, nous avons été instruits de faire des propositions concrètes au Conseil, dans un délai d’un mois, pour qu’on puisse commencer à payer les pensions tous les mois. Nous y travaillons et avons bon espoir que nous aurons les résultats escomptés dans les délais impartis’’, a-t-il martelé.

‘’Le Conseil d’administration va se réunir d’ici le 15 novembre prochain pour prendre une date pour la mise en œuvre de la mensualisation qui devrait aller de paire avec la pension minimale’’, a précisé Mamadou Racine Sy.

Pour sa part, directeur général de l’IPRES, Mamadou Sy Mbengue, a rappelé qu’il y a eu une première augmentation de 5% qui a été mise en œuvre avec effet rétroactif.

‘’Aujourd’hui, le Conseil vient de décider encore de faire des efforts, parce qu’une augmentation de 10% sur les pensions va coûter à l’IPRES la somme de 7 milliards de francs CFA par an. S’il en est ainsi, il est donc nécessaire qu’on se donne les moyens de trouver les ressources additionnelles pour pouvoir mener à bien notre mission qui est d’améliorer, et de manière régulière, les pensions de retraite’’, a fait valoir M. Mbengue.

»C’est, d’après lui, ce qui explique que le Conseil d’administration a décidé de porter un programme ‘’très ambitieux’’ d’infrastructures structurantes de nature à valoriser le patrimoine de l’IPRES mais aussi d’intervenir dans l’habitat social pour la construction de 1.000 logements sociaux ».

Il a ajouté que d’autres projets immobiliers seront développés au niveau des Almadies (Dakar) pour la construction de 350 logements, parce que le Conseil a décidé de faire des logements grand standing pour appuyer la politique d’habitat social de l’État.

De son côté, le secrétaire générale de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), Mody Guiro, également premier vice-président du Conseil d’administration de l’IPRES, a félicité le DG de l’IPRES ‘’pour toutes les politiques qu’il est en train de conduire sous le regard vigilant du Conseil ».

»Aujourd’hui, nous sommes fiers de l’avoir choisi pour diriger cette institution’’, a martelé le syndicaliste.






Hebergeur d'image