leral.net | S'informer en temps réel

Le PDS avertit après l’interdiction de sa marche : "On n'accepte plus les dérives autoritaires de Macky Sall"

Après l’interdiction de sa marche initialement prévue hier, le PDS a averti dans un communiqué qu’il ne se laissera pas faire.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Août 2014 à 21:00 | | 10 commentaire(s)|

L'arrêté du préfet de Dakar interdisant la manifestation de l'opposition
L'arrêté du préfet de Dakar interdisant la manifestation de l'opposition
« Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a examiné l'arrêté du Préfet du Département de Dakar qui a interdit la manifestation prévue ce jour 23 août 2014 à la Place de l'Obélisque à partir de 14 heures sous la présidence de son secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade, lit-on dans le document, notant que le PDS prend acte de cette interdiction, dénonce une décision sans fondement qui porte atteinte au droit constitutionnel aux marches et manifestations publiques et demande à ses avocats de saisir la justice ». Le texte souligne que « le PDS informe l'opinion qu'il n'accepte plus les dérives autoritaires de Macky Sall qui interdit systématiquement les manifestations pacifiques de l'opposition. Il tient également à informer l'opinion internationale ainsi que les représentations diplomatiques et consulaires des graves violations des droits et libertés garantis par la Constitutions et les conventions et traités internationaux ». Selon la source, « le PDS et son secrétaire général national Me Abdoulaye Wade demandent aux sénégalaises et sénégalais de se tenir prêts à participer massivement aux prochaines manifestations qui seront organisées. Macky Sall sera seul responsable de tout ce qui pourra arriver en cas d'interdiction illégale ».






Hebergeur d'image