leral.net | S'informer en temps réel

Le PJD en phase avec le Président Macky Sall: "L’esprit de notre Constitution est plus fort qu’une promesse électorale"


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Février 2016 à 18:24 | | 5 commentaire(s)|

Le PJD en phase avec le Président Macky Sall: "L’esprit de notre Constitution est plus fort qu’une  promesse électorale"
Le Bureau Politique du Parti Justice et Développement(PJD) s’est réuni, ce vendredi, pour donner son point de vue sur la situation politique nationale marquée par le débat sur la réduction du mandat présidentiel. Cheikh Ibrahima Diallo et ses camarades bénissent la décision du président de la République, Macky Sall de suivre l’avis du Conseil Constitutionnel. «Notre formation politique, le Parti Justice et Développement (PJD) remercie et félicite le président de la République Macky Sall pour sa clairvoyance. Nous sommes d’avis que sa décision de faire 7 ans pour le mandat en cours est plus que sage. L’esprit de la Constitution, notre charte fondamentale, est plus fort qu’une simple promesse électorale. Macky est un légaliste et il s’est conformé à leur avis", lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction. "Le président Sall a besoin du temps avec son nouveau Plan Sénégal Emergent. Il est, aujourd’hui, sur le point de le concrétiser. Il évite tout jeu d’échec. C’est donc faire preuve d’irresponsabilité que de ramer en contre-courant de sa décision de poursuivre ce combat contre le sous-développement du Sénégal", poursuit le document. Revenant sur le référendum convoqué le 20 Mars prochain, le BP du Pjd appelle à un vote massif. «Notre parti appelle les sénégalais à aller voter oui lors du référendum du 20 Mars. Le pays peut s’appuyer sur les 15 points de ces réformes pour aller de l’avant. Nous sommes prêts à battre campagne pour le triomphe du oui comme voulu par le Président Macky. Nous demandons à ce qui prétendent mener une révolution d’aller créer des formations politiques, car, à part la révolution mohammadienne, aucune autre n’est réussi pare ce que leurs animateurs ont fini par se muer en despotes."






Hebergeur d'image