leral.net | S'informer en temps réel

Le Palais veut tout contrôler

Avoir un œil sur le parc automobile de l’Etat, donner plus de place au PSE, surveiller les Agences et les industries minières... La volonté du président de la République Macky Sall de tout contrôler dans le fonctionnement de l’Etat est manifeste. En atteste le décret de répartition des services de l’Etat publié mercredi dernier.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Juillet 2014 à 14:00 | | 1 commentaire(s)|

Le Palais veut tout contrôler
Le Décret n° 2014-853 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les Ministères a été signé le 9 juillet dernier.

Le document révèle un certain nombre de changements entre la Présidence, la Primature et les ministères. Pour ce qui est de la présidence de la République, elle s’est dotée d’une nouvelle entité qui est la direction de la coopération technique.

Elle a aussi hérité de la commission de contrôle des véhicules administratifs (CCVA) au détriment de la primature où elle était logée dans la dernière répartition. Une façon certainement pour le chef de l’Etat d’avoir un œil sur le parc automobile de l’Etat. Le cabinet du ministre chargé du PSE, inexistant dans le dernier décret, occupe ici la quatrième place, après le cabinet politique et avant les services du Palais.

Parmi les administrations, il y a deux nouvelles créations : le comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives ainsi que le Centre international de la conférence de Diamniadio. La première a sans doute pour mission de mettre fin à l’opacité et au laisser-aller dans le secteur minier.

L’Agence de l’informatique de l’Etat qui était logée à la présidence a quant à elle tout simplement disparu du palais. Elle est désormais logée au Ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téleservices de l’Etat.

La primature elle, n’a pas subi d’importants changements. En dehors de la CCVA transférée à la présidence, il faut juste noter l’existence d’une nouvelle commission d’évaluation des Agences. Macky Sall qui s’était engagé à réduire les agences et à les rationaliser veut certainement amener ainsi son premier ministre Mahammed Dionne à évaluer leur efficacité pour voir celles qu’il faut maintenir.

Au ministère de l’Economie et des Finances et du plan, c’est tout logiquement que la direction générale du plan composée de trois directions y soit rattachée. Le cabinet a également enregistré trois nouvelles arrivées. Il s’agit du centre d’études de politique pour le développement, de la cellule d’intelligence économique et de l’unité de suivi des programmes d’investissements territoriaux de l’Etat (USPITE).

Plus de présence en Afrique et Moyen orient

Le département qui a sans doute connu le plus de mouvements est celui des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Dans le cabinet du ministère, l’inspection interne devient la cellule des études, de l’analyse et de la prospective. Le Service de l’information, de la communication et des Relations publiques prend la place de la cellule de la communication et de la documentation.

Au secrétariat général, l’Agence comptable centrale des postes diplomatiques et consulaires est supprimée et le service des conférences internationales et de la traduction devient une direction.

En outre Macky Sall a voulu certainement renforcer la présence du Sénégal en Afrique et fortifier l’axe Dakar-Moyen orient. C’est ainsi que la direction Afrique-Asie a été scindée en deux. La première est dénommée direction Afrique et Union africaine, et la seconde appelée Asie-Pacifique et Moyen orient.

Quant à la Direction générale des Sénégalais de l’extérieur, elle est amputée de trois directions qui sont celles en charge de la protection des droits des Sénégalais de l’extérieur, du protocole et des conférences internationales et enfin de l’administration générale et équipement.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image