leral.net | S'informer en temps réel

Le Pds sur la destitution de Aïda Mbodj : Macky Sall veut assouvir son désir irrationnel de vengeance"

Le Pds crie au scandale et dénonce un « acharnement » sur ses membres suite à la destitution de Aïda Mbodj de la présidence du Conseil départemental de Bambey. Dans un communiqué reçu par Le Quotidien, Omar Sarr et ses camarades déclarent que Macky Sall veut « assouvir son désir irrationnel de vengeance ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Avril 2016 à 08:52 | | 20 commentaire(s)|

Le Pds sur la destitution de Aïda Mbodj : Macky Sall veut assouvir son désir irrationnel de vengeance"
La décision du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire de mettre fin au mandat de Aïda Mbodj comme conseiller de Bambey et, par conséquent, comme présidente de cette collectivité pour cumul de plus de deux mandats électifs est perçue par le Parti démocratique sénégalais comme un « acharnement ». En réunion du Comité directeur, hier, le porte-parole du jour, Me El Hadj Amadou Sall, affirme : « Aïda Mbodj dérange le pouvoir Apr par la constance de ses positions (…) et par la lutte sans faille d’un régime incompétent et revanchard ». Me Sall accuse ainsi Macky Sall d’être à la base de cette destitution. « Le chef de l’Etat, qui a publiquement promis de régler un compte personnel avec le Pds, ne cesse de manipuler nos institutions, notre démocratie pour assouvir son désir irrationnel de vengeance. Par une sordide manœuvre marquée par la haine pour notre parti, il tente de détourner le suffrage des citoyens, annulant ainsi une avancée symbolique de notre démocratie », a-t-il ajouté. Demandant à leurs militants et aux citoyens sénégalais de se tenir « prêts » pour empêcher cette « forfaiture », les libéraux préviennent le pouvoir que « toute tentative tendant à spolier des responsabilités universelles qui ont été confiées à Aïda Mbodj sera rejetée ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image