leral.net | S'informer en temps réel

Le Président Macky Sall : "Il n'a jamais été question d'un troisième mandat"


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Février 2016 à 08:56 | | 42 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall : "Il n'a jamais été question d'un troisième mandat"
Après l'avis rendu par le Conseil constitutionnel sur le projet de réformes des institutions, le chef de l'Etat poursuit sa rencontre avec ses alliés et autres soutiens. Hier, renseigne La Tribune, c'était une journée marathon au Palais. Le chef de l'Etat a, tour à tour, reçu la coalition Macky 2012, la coalition Benno ak Tanor, Benno ak Niasse. D'autres personnalités qui ne font pas partie de Benno ont également été reçus. Il s'agit notamment de la Coalition pour l’Émergence de Me Ousmane Sèye. Me El Hadj Diouf, Landing Savané, Bassirou Sarr ainsi que beaucoup d'autres acteurs politiques ont discuté avec le Président Macky Sall. Tout ce beau monde a, à l'unanimité, décidé, selon les informations du journal, de soutenir le chef de l'Etat pour une victoire écrasante au référendum du 20 mars prochain. En ce qui concerne Benno, nos confrères renseignent que l'idée d'un Directoire national unifié a été agitée. Elle devrait d'ailleurs prendre forme et validée autour de la conférence de Benno Bokk Yakaar.

Au cours de ces entrevues, le Président Sall a tenu, selon le journal, à faire certaines précisions de taille. "Pas question d'un troisième mandat. La laïcité ne se trouve pas dans le texte", a-t-il dit. Une réponse donc à ses détracteurs qui trouveraient à ces points matière à ne pas voter au référendum. En effet, indique Le Quotidien, certains ont fait remarquer une brèche ouverte à un éventuel troisième mandat. Et le syndrome Wade est bien frais dans la mémoire des Sénégalais. C'est la raison pour laquelle, le locataire du Palais a décidé d'ajouter au projet de révision qui sera soumis au référendum du 20 mars une disposition transitoire qui bloquera le nombre de ses mandats à deux. En clair, il sera question d'indiquer de façon expresse que le septennat en cours est le premier et le quinquennat son dernier.

Il est également indiqué que le président de la République veut discuter avec les forces vives de Nation y compris les chefs religieux. Il n'exclut pas de rencontrer, signale-t-on, l'opposition. Une approche inclusive qui devrait permettre de discuter du Pse, du Pudc et de toutes les questions qui intéressent le pays.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image