leral.net | S'informer en temps réel

Le Président Macky Sall à Khafor Touré: "Tu es parmi ceux que j'ai identifié dans le pays qui doivent m'accompagner..." Ce que le chef de l'Etat et le jeune responsable politique de Guédiawaye se sont dits


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Juillet 2016 à 23:32 | | 6 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall à Khafor Touré: "Tu es parmi ceux que j'ai identifié dans le pays qui doivent m'accompagner..." Ce que le chef de l'Etat et le jeune responsable politique de Guédiawaye se sont dits
Info dakarposte! De nos radars qui ont systématiquement élu domicile dans les lambris dorés du Palais Présidentiel, nous tenons que le Président de la République a reçu ce vendredi 1er Juillet 2016, le jeune responsable politique Abdou Khafor Touré. En effet, les deux figures politiques se sont rencontrés à midi.
Il nous revient que l'audience a été empreinte de cordialité. Autrement dit, leur entrevue a été teintée de bienveillance. "Cette bienveillance qui part du cœur ; bref cette chaleur, je dirais plutôt on a senti cette sympathie qui a de tous temps caractérisé les relations entre le Président et Khafor" nous souffle un de nos radars. Qui renseigne que le Président de la République a tendu la main à son "jeune frère" Khafor Touré. "En réalité, ils ont discuté sur des questions d'intérêt du pays et le Président lui a dit qu'il urge de rassembler toutes les forces vives de la nation"

Poursuivant, notre interlocuteur proche du "patron" (ndlr: le Président de la République) de nous révéler que celui qui tient les manettes du pouvoir exécutif tenait vraiment à échanger avec Khafor Touré qui est loin d'être une tête de linotte. "C'est un processus. Toutes les énergies positives qui veulent travailler à l'oeuvre de construction nationale sont les bienvenues. Tu es parmi ceux que j'ai identifié dans le pays qui doivent m'accompagner" lui a dit dans le blanc des yeux le Président Macky Sall.


Pour rappel, Abdou Khafor Touré a claqué la porte du Parti démocratique sénégalais. Peu après avoir rendu le tablier, il a donné dans les colonnes de l'OBS, les raisons de sa démission. "Après 4 ans, nous nous sommes rendus compte, la mort dans l’âme, qu’il y a de l’immobilisme dans le parti. Il y a un refus du changement et aujourd’hui, le Pds qui devait être la locomotive de l’opposition en est le wagon. Nous avons échoué dans notre engagement après la perte du pouvoir de constituer une génération et de rester debout. Nous nous sommes battus pour que le parti reste debout, pour construire une opposition et une alternative crédible. Tout le monde a constaté l’engagement que nous avons eu dans les trois premières années d’opposition du Pds. Nous avons constaté, en cours de route, que nous étions en déphasage avec la Direction du Pds, avec les orientations du Pds. Il est extrêmement difficile de changer le Pds", a-t-il expliqué. Quant à son point de chute, il n’exclut rien. Pas même la mouvance présidentielle : "Aucune hypothèse n’est exclue. Je pense avoir fait suffisamment de preuves en politique. Mais ce que je ferai sera conforme à mes valeurs".
Mamadou Ndiaye







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image