leral.net | S'informer en temps réel

Le Président Macky Sall en tête-à-tête avec Mame Mactar Guèye du Rds

Le chef de l’Etat a reçu en audience hier, en fin d’après midi, le secrétaire général du Rassemblement démocratique sénégalais (Rds). Porté à la tête de cette formation politique, à l’issue du congrès extraordinaire du Rds, tenu le 18 avril 2010 au Cices, Mame Mactar Guèye assure depuis lors la continuité de l’œuvre politique du défunt député Abdou Latif Guèye, par ailleurs fondateur de l’Ong Jamra.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Avril 2014 à 13:28 | | 2 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall en tête-à-tête avec Mame Mactar Guèye du Rds
Lors de leur face-à-face de prés d’un tour d’horloge, au Palais de la République, le chef de l’Etat et le leader du Rds ont eu de larges échanges sur l’actualité nationale et sous-régionale.

Interpellé à sa sortie d’audience par la télévision nationale, la Rts1, Mame Mactar Guèye en a fait la synthèse suivante : «Tous les Sénégalais sont témoins que depuis son accession à la magistrature suprême, le Président Macky Sall n’a eu de cesse de mettre en exergue ce qu’il considère comme un credo politique sacré, à savoir ‘la patrie avant le parti’. Je me suis même permis de lui dire ‘avant les partis’. Et, en tant que modeste membre de la patrie, le président de tous les Sénégalais a bien voulu m’impliquer dans son œuvre exaltante de relèvement des multiples défis qui jalonnent cette route vers l’émergence, que notre pays a résolument empruntée. Et naturellement, j’ai accepté sans façon, étant entendu que ce pays nous appartient à tous et que nous devons le construire ensemble ! En effet, le Rds a toujours cru aux vertus du dialogue politique, lequel, sans être forcément synonyme d’entrisme, ne doit pas être une exception mais une règle, comme dans les grandes démocraties. C’est une nécessité vitale pour une bonne respiration de la démocratie. Aussi, me permettrais-je de demander aux leaders de l’ancienne majorité de bien vouloir accepter la main fraternelle du président Macky Sall, pour l’intérêt supérieur de la Nation. Car, encore une fois, ce pays nous appartient à tous et à besoin de se construire dans la stabilité et la paix !».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image