leral.net | S'informer en temps réel

Le Président Macky Sall invite les acteurs politiques, à privilégier les "intérêts supérieurs du peuple"


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Septembre 2017 à 19:04 | | 0 commentaire(s)|

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a invité samedi les acteurs politiques, en marge de la levée du corps de l’ancien ministre Djibo Leyti Kâ, décédé jeudi à Dakar, à faire en sorte que "leurs différences ne priment pas sur l’exigence de préserver en priorité les intérêts supérieurs du peuple’’ sénégalais.


Dans son livre ‘’ Un petit berger au service de la République et de la démocratie‘’, publié en 2005, Djibo Leyti Kâ indiquait que ‘’ la politique n’est pas une logique’’, a rappelé le Président Macky Sall lors de la cérémonie, à l’hôpital Principal de Dakar, a appris l'Agence de presse sénégalais.

Selon lui, le fondateur de l’Union pour le renouveau démocratique (URD) estimait que la politique "est souvent une dynamique dont la maîtrise et la conduite nécessitent de la lucidité, du courage, de la volonté et de la détermination de vaincre les résistances inévitables aux changements qu’imposent le contexte et les aspirations de masse.’’

Une citation reprise par le Président Macky Sall lors de la cérémonie de levée du corps, pour ‘’ inviter les acteurs politiques sénégalais à méditer’’, les propos de cet ‘’ homme politique de dimension exceptionnelle.’’

‘’ En ce moment d’ultime adieu, j’invite tous les acteurs politiques à méditer ces propos afin que notre différence ne prime point sur l’exigence de préserver en priorité, les intérêts supérieurs du peuple’’, a dit le Président Macky Sall.

Pour le chef de l’Etat, Djibo Ka a répondu présent à l’appel de son pays dès le très jeune âge avec de hautes compétences.

Le chef de l’Etat a rappelé son amitié et le respect qu’il avait des années durant pour Djibo Leyti Ka, en tant qu’homme d’Etat et frère.

‘’ Il y a 10 ans, j’étais président de l’Assemblée nationale, nous avions convenu au lendemain du décès de ma mère d’aller faire la Oumra [et] nous avons passé une dizaine de jours à La Mecque’’, a-t-il rappelé.

"Plus tard , se souvient le président Macky Sall, avec des trajectoires différentes, nos rapports n’ont jamais changé. Il a pensé travailler avec moi quand je devins président de la République et c’est comme ça que nous avons continué ensemble dans le respect de ses convictions.’’








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image